Ultimate magazine theme for WordPress.

La chronique salée de « Kaccoor Bi » sur les « sénégalaiseries » à l’expo de Dubaï

0

ALLO DUBAI ? ICI DAKAR !
Une partie de l’armée mexicaine, ses mercenaires, ses affairistes, ses mbandkatt, ses griots, ses saltimbanques… Ils sont tous à Dubaï. Il ne manque sans doute que des faux monnayeurs et des trafiquants de passeports diplomatiques dans cette extravagante équipée. Par contre, des « doorkat marteau », il y en à la pelle parmi les gens qui ont fait le déplacement. Bref toute la faune hétéroclite qui a ses fréquentations au Palais de la République et, accessoirement, à Mermoz, est à Dubaï.

Vous les avez vus avec leurs airs de parvenus ? C’est à croire qu’ils sont les seuls présents à cette exposition universelle ! Mais on pourrait penser que c’est un évènement piloté par notre Chef à nous. Il est partout et nulle part. Bien entendu, sa cour de flagorneurs et de laudateurs y a transporté toutes les tares exécrables de ce charmant pays. C’est-à-dire l’extravagance, l’exhibitionnisme, l’occupation désordonnée de l’espace, les disputes politiciennes pour des tunes à se partager, leur indiscipline avec une forte pollution sonore en attendant qu’ils pissent ou crachent sur le bitume. Bref nos « sénégalaiseries ».

Et pendant que le Chef fait son tourisme avec ministres, directeurs généraux etc., donnant l’impression qu’il y est pour changer le visage du pays, tout est à la dérive. Pensez-vous ! Depuis qu’ils nous causent d’émergence, nous promettant un Train Express Régional qui tarde à rouler. Pendant donc qu’ils rêvent d’un pays développé, nos mômes peinent à étudier dans des conditions convenables. Et plutôt que de s’atteler à ces urgences, nos éminences nagent dans le mensonge.

Pendant longtemps, ils nous ont fait croire qu’il n’existait plus d’abris provisoires. Hélas, ces abris subsistent partout jusque dans la banlieue dakaroise. Même des établissements supposés mieux lotis sont dans un état de délabrement avancé partout dans le pays.

Les centres de santé dans les hameaux reculés, n’en parlons même pas ! Ce sont des mouroirs. Et plutôt que de s’attaquer à ces petits problèmes, ils sont à Dubaï à rêver de commodités à coup de milliards. Le réveil sera brutal !

KACCOOR BI, Le Témoin

laissez un commentaire