Ultimate magazine theme for WordPress.

Le Conseil constitutionnel valide une liste remplie de tocards…pour 2024

0

La course à l’élection présidentielle du 25 février 2024 est officiellement lancée ! Le Conseil constitutionnel a enfin publié la liste des candidats retenus pour cette élection. Et comme prédit par Xibaaru, Karim Wade et Ousmane Sonko font partie des recalés. Ces deux mastodontes ne seront pas de la partie. Mais cette liste pose de nombreuses interrogations. Les sept (7) sages ont validé la candidature de nombreux tocards. Sans base et sans assise, ils n’ont pas leur place dans cette course.

conseil

C’est fait ! Les candidats retenus pour l’élection présidentielle du 25 février 2024, sont maintenant connus. Le conseil constitutionnel, qui avait arrêté une liste provisoire de 21 candidats ayant réussi l’étape des parrainages, était attendu ce samedi 20 janvier 2024, pour statuer sur leur recevabilité. Finalement, après avoir d’abord statué sur les recours déposés par Thierno Alassane Sall (contre la candidature de Karim Wade) et Amadou Ba (contre les candidatures de Bassirou Diomaye Faye et Cheikh Tidiane Dieye), les 7 sages ont jugé irrecevables les deux recours. N’empêche, Mamadou Badio Camara et Cie ont rejeté la candidature de Karim Wade pour double nationalité.

La juridiction constitutionnelle a confirmé 20 candidats à l’élection présidentielle. Il s’agit de Boubacar Camara, Cheikh Tidiane Dièye, Déthié Fall, Daouda Ndiaye, Habib Sy, Khalifa Ababacar Sall, Anta Babacar Ngom, Amadou Ba, Rose Wardini, Idrissa Seck, Aliou Mamadou Dia, Serigne Mboup, Papa Djibril Fall, Mamadou Lamine Diallo, Mahammed Boun Abdallah Dionne, EL Hadji Malick Gakou, Aly Ngouille Ndiaye, El Hadji Mamadou Diao, Bassirou Diomaye Diakhar Faye et Thierno Alassane Sall. Une liste pléthorique qui pose de nombreuses questions sur le sérieux de cette présidentielle.

Malheureusement, certains leaders n’ont pas leur place sur cette liste. Serigne Mboup fait partie des candidats retenus. Mais les sénégalais peuvent bien se passer d’un tel profil. Le maire de Kaolack peine à remplir pleinement son rôle de maire. Voilà un candidat qui a de nombreuses lacunes avec la langue officielle qui est le français. Tout le monde se souvient du discours catastrophique qu’il a tenu lors de la visite du président Macky Sall dans cette partie du pays. Dans le bassin arachidier, de nombreuses personnes se demandent comment ils ont pu faire de lui l’édile d’une ville aussi stratégique.

Mais il n’est pas le seul. Habib Sy fait partie de ce lot. Le vieux dinosaure est candidat dans l’unique but d’assurer les arrières de Ousmane Sonko. Il n’a aucun programme de développement. Cet ancien compagnon de Me Abdoulaye Wade n’est rien d’autre qu’un candidat de substitution. D’ailleurs, les sénégalais ne seraient pas surpris de le voir retirer sa candidature dans les jours à venir. Voilà le nouveau type de leader qui cire les pompes du patron du Parti des Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF).

conseil
Habib Sy

Le plus grand tocard de cette liste est le professeur Daouda Ndiaye. Inconnu de la scène politique, il s’est mis en tête qu’il avait une chance d’être le cinquième président. La seule chose qu’on peut retenir de lui, c’est le rôle qu’il a joué dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. Insuffisant pour prétendre au fauteuil présidentiel. Mais faut dire qu’au Sénégal, il suffit d’un rien pour être un candidat «sérieux». S’il a déposé un dossier complet au CC, il n’a pas les atouts et les moyens financiers pour candidater. Et il s’en rendra compte quand la campagne va commencer.

Les sénégalais vont assister à l’élection présidentielle la plus insipide. Tous les candidats en lice ne pèsent pas grand chose. C’est à se demander même s’il y’a une élection qui se prépare dans ce pays. Heureusement qu’il y’a la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) pour nous faire oublier ces petites querelles de politiciens en carton. La marche vers 2024 sera très longue.

Quoiqu’il en soit, le Conseil constitutionnel devait réduire davantage cette liste. 20 candidats pour une population de près de 18 millions c’est trop ! La campagne présidentielle sera très longue. Mais seuls trois (3) candidats vont cristalliser toutes les attentions. Tous les yeux seront rivés sur Amadou Ba, Bassirou Diomaye Faye et Khalifa Ababacar Sall. Ce n’est que ce trio qui intéressent les sénégalais.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra