Le Dg de la Senelec lance une fatwa contre son ministre…

Guerre des tranchées à la SENELEC : Macky Sall doit agir vite

La situation devient vraiment invraisemblable. Le Sénégal devient une République à part entière. Pour se payer la tête de son ministre de tutelle, le directeur général de la SENELEC Pape Mademba Bitèye ne lésine pas sur les moyens, pourvu que ceux-ci payent. A la guerre comme à la guerre, devrons-nous dire. Que c’est beau le Sénégal ! Pape Mademba Bitèye jure à tout prix de faire virer Mouhamadou Makhtar Cissé (MMC) de son poste de ministre du Pétrole et des Energies. Pourquoi ne voulez pas nous croire ?

Pour une fois dans une République, un directeur général se permet de mettre la tête de son ministre à prix. Pour ce faire, tous les moyens sont bons. Des politiciens, des lanceurs d’alerte, et même des journalistes sont mis à contribution. Rien n’est de trop. De fortes sommes d’argent sont être en train d’être distribuées par ci, par là. Pourvu que MMC soit débarqué de son poste de membre du gouvernement. La manœuvre devient grossière, et la fin de la récréation devrait être sifflée depuis. A Quelle époque vivons-nous, dans quelle République, vivons-nous pour que le directeur général d’une société nationale veuille s’employer à sceller le sort de son ministre. Le Sénégal devient vraiment une République à part.

Votre impertinent site Xibaaru fait l’objet d’une campagne malveillante. A beau mentir, celui qui vient de loin, a-t-on l’habitude de dire ! Sauf à être pris en flagrant de délire, nous ne voyons pas comment Xibaaru peut être accusé de corruption et de battre en campagne au profit de MMC dans une affaire où il s’agit tout simplement d’être républicain.

Un fait est là et demeure. De grosses enveloppes sont en train d’être distribuées à travers une campagne où un directeur général d’une société nationale mène pour faire débarquer son ministre de tutelle. Les relais auront beau agir, mais Xibaaru ne faillira pas dans son rôle d’attirer l’attention de la plus haute autorité de ce pays, sur un fait anti républicain qu’on n’a jamais vécu ailleurs. Si c’est seulement le prix à payer pour se battre pour des valeurs républicaines.

La guerre des tranchées est ouverte. Il demeure que les partisans de MMC qui se trouvent un peu partout, que ce soit à Saint-Louis, à Dagana, à Dakar, dans les foyers religieux ne comptent rester les bras croisés et organisent eux-aussi la riposte. Au seul Président de la République Macky Sall de mettre l’ordre dans tout ça. Mais en mettant à…l’ordre, un directeur général rebelle face à son ministre de tutelle.

La rédaction de Xibaaru