Milliards du force covid-19…You et sa sœur Ngoné accusés

Aide aux artistes dans le cadre du covid-19 : Youssou Ndour accusé de tentative de mainmise

Depuis que le ministre de la Culture et de la Communication, on ne sait piqué par quelle mouche a pris l’initiative de rendre visite à des chanteurs sénégalais comme Youssou Ndour, Thione Seck, Ismaïla Lô, Baba Maal, c’est la polémique. En perspectives, le partage de l’aide à apporter aux acteurs de la culture dans le cadre de la crise liée au covid-19. Si cette aide devait parvenir, nul ne sait selon quel critère s’appuie le ministre Abdoulaye Diop pour effectuer sa démarche.

Abdoulaye Diop est lui-même le responsable de tout le tollé qui règne en ce moment dans le secteur de la Culture. Sa démarche a été même empreinte de ridicule, lorsqu’une tête d’affiche de la musique sénégalaise comme Thione Seck, en mal d’ailleurs auprès de la justice, s’est permis d’exhiber aux yeux du ministre Abdoulaye Diop et devant toutes les caméras, ses factures d’eau et d’électricité impayées.

Mais là ne s’arrête pas seulement le ridicule ! Tout démontre que la main hasardeuse de Youssou Ndour se montrerait derrière cette démarche du ministre de la Culture et de la Communication.

you

 

Des acteurs du monde des Arts montent au créneau pour accuser Youssou Ndour à travers la Société du droit d’acteur et des droits voisins (SODAV) dont il fait nommer sa sœur Ngoné Ndour à la tête du Conseil d’administration de vouloir s’accaparer du fonds covid-19 qui devrait être destiné au monde de la Culture.

Une source qui a pris l’attache de Xibaaru n’hésite à soutenir à travers une correspondance qu’il nous fait parvenir : « Le roi du Business Covid-19 (devinez : Youssou Ndour) a un nouveau plan pour contourner la vigilance des organisations culturelles et les véritables acteurs culturels impactés du Coronavirus. ».

La même source poursuit : « En effet, après la visite du ministre de la Culture chez les musiciens de renom, à savoir Youssou Ndour, Ismaïla Lô, et Baba Maal, une nouvelle stratégie pilotée par la sœur de la star planétaire, Ngoné Ndour qui est également PCA de la SODAV et l’AMS (ndlr : Association des Métiers de la Musique du Sénégal) une association de musiciens coachée par Youssou Ndour est jugée irresponsable. »
Et de marteler : « La mise en action de fausses propositions et des données issues d’un répertoire fantôme par des vautours de la culture, qui affinent des stratégies malsaines pour capter dangereusement les futurs fonds destinés aux acteurs culturels de fragiles est manifeste. Pour s’accaparer des fonds du riposte Covid-19 pour la culture, ces deux démembrements du Roi du Mbalax n’hésitent pas à avancer des chiffres sortis du néant, sans aucune valeur. »

Selon cette même source très remontée, Ngoné Ndour dont l’élection à la tête de la SODAV a été faite au cours d’une assemblée générale de la structure en question sans débat, roule uniquement pour l’intérêt de son grand-frère et de Prince Art dont elle est propriétaire du label, et qui a connu des échecs avec Sen Petit Gallé. Chut !

La rédaction de Xibaaru