Ultimate magazine theme for WordPress.

Le SAMES décrète une grève de 72 heures

Des médecins du Sénégal manifestent pour des meilleures conditions de travail
0

À la suite de leur assemblée générale tenue ce mardi 06 septembre à Kédougou, le SAMES à décrété une grève de 72 h renouvelable, motivée par la volonté de mener une lutte vigoureuse pour la sauvegarde de la dignité de la profession médicale. En effet, après avoir été lavé de tout soupçon par les experts, le syndicat insiste pour que l’équipe du bloc opératoire du Centre de santé de Kédougou soit blanchie totalement par la justice.

« La détention inexpliquée de ces vaillants agents de santé a perturbé le système de référence et contre référence sanitaire dans cette localité où la communauté souffre depuis plusieurs années d’un accès difficile aux soins curatifs », a fustigé le syndicat dans son communiqué.

Selon ces professionnels de la santé, ces 6 jours de garde à vue ont entraîné la fermeture du bloc opératoire, 6 femmes enceintes ont été évacuées à l’hôpital Régional de Tambacounda dont 3 ont accouché en cours de route avec 2 mort-nés et un en réanimation néonatale.
Selon eux, ce type  de décision anéantit tous les efforts de l’État et du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale et de ses partenaires pour éviter les décès de femmes enceintes et des nouveau-nés.

En outre le SAMES signale et interpelle l’opinion publique sur les menaces proférées à l’endroit de Dr Léonce Faye par le mari de feue Doura Diallo et exige les garanties d’un procès rapide juste et équitable pour l’affaire dite de Kédougou ; la prise de dispositions réglementaires instituant la consultation du Ministre de la santé et de l’Action Sociale ainsi que le président de l’Ordre National des Médecins du Sénégal avant toute audition ou poursuite d’un agent de santé pour ne pas provoquer des décès évitables à cause de décisions précipitées du parquet; Des concertations entre les Ministères de la Justice, celui de la Santé et le Haut conseil de la Magistrature.

Cependant, considérant l’absence de toute proposition de l’État du Sénégal, le SAMES décrète un mot d’Ordre de grève de 72H renouvelable. La grève concerne toutes les activités cliniques et de coordination ainsi que les actes médico-légaux (Genre de mort, Expertises, Certificat pour coups et blessures, autopsie, etc).

Quant à la population de la région Kédougou et celle du Sénégal en général, et réitère sa manifeste volonté de l’accompagner dans la perpétuelle recherche de solutions aux problèmes sanitaires, avec l’appui des autorités.

laissez un commentaire