Le Sénégal (encore) tenu en échec

Au terme d’un match très pauvre, le Sénégal a finalement arraché le point du nul à la dernière minute du temps additionnel, face à la très modeste sélection d’Eswatini, dernière au classement du groupe I, qui a mené au score dès la 5e minute et résisté pendant 85 minutes avant de craquer, sur un but inespéré de Cheikhou Kouyaté. Les Lions n’ont pas perdu, mais sortent du stade sans donner des gages sur leur niveau en direction de la prochaine Can, prévue au Cameroun.

Le sélectionneur, Aliou Cissé, a insisté sur un nouveau système à trois défenseurs centraux, qui n’a pas prospéré sur les deux matchs de cette fenêtre. Après un match sans aucun tir cadré, samedi, face au Congo, ses protégés ont servi une nouvelle piètre prestation, cette fois ci à domicile, au stade Lat Dior où ils ont encaissé un but et concédé le nul pour la première fois.

Le résultat n’aura toutefois pas d’incidence sur le classement du groupe. Le Sénégal, déjà qualifié depuis la 4e journée, garde la première place du groupe tandis que son adversaire du jour reste dernier au classement.

Dans l’autre match, les Djurtus de la Guinée Bissau ont renversé la tendance en éliminant les Diables rouges du Congo (3-0). Avec cette victoire, la Guinée Bissau rejoint le Sénégal, la Mauritanie, la Gambie, la Guinée et le Mali, tous qualifiés, en attendant le Cap Vert pour compléter le tableau des pays voisins du Sénégal.

Emedia

laissez un commentaire