Ultimate magazine theme for WordPress.

Le Sénégal s’arme en navires de surveillance et de combat

Patrouilleur hauturier OPV OPV 58 S pour la marine sénégalaise. (Photo source Piriou)
0

Selon les informations publiées par le « African Military Blog » le 3 septembre 2021, le Sénégal est sur le point de recevoir ses nouveaux patrouilleurs OPV 58 S en construction par le chantier naval français Piriou.

En novembre 2019, il a été annoncé que le ministère de la Défense du Sénégal et le constructeur naval français PIRIOU avaient signé un contrat pour l’acquisition de trois OPV 58 S OPV (Offshore Patrol Vessels) pour la marine sénégalaise. Ces navires seront armés de missiles sol-air produits par MBDA.

Le chantier naval français Piriou prévoit de lancer le premier OPV 58 S pour la marine sénégalaise en 2022 avec une première livraison de deux navires en 2023 et le dernier en 2024. Piriou conçoit et fabrique une large gamme de navires de guerre comprenant des navires polyvalents, des navires spécialisés, des patrouilleurs côtiers navires et OPV (Vaisseaux de Patrouille Offshore).

L’OPV 58 S est un patrouilleur entièrement développé et fabriqué par le chantier naval français Piriou. Le navire est conçu pour effectuer des missions de surveillance et de combat. Elle a une longueur de 62 m, une largeur de 9,5 m et un tirant d’eau de 2,9 m. Le navire est construit avec une coque en acier et une superstructure en aluminium avec un pont panoramique à 360 degrés.

L’OPV 58 S sera propulsé par le moteur diesel MAN 175D. Il pourra atteindre une vitesse de pointe de 21 nœuds (39 km/h) avec une autonomie de croisière maximale de 4 500 milles marins (8 334 km) à 12 nœuds (22 km/h) avec une autonomie de 25 jours. Il disposera d’un équipage de 24 personnes et pourra accueillir 24 militaires…lire la suite en cliquant ici

laissez un commentaire