Ultimate magazine theme for WordPress.

Le viol le plus cher et le plus violent du Sénégal…

0

Ousmane Sonko-Adji Sarr : Un viol cher et violent

Le viol « le plus cher et le plus violent du Sénégal. L’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr a pris une autre tournure. Voici un viol qui aura coûté très cher au peuple sénégalais. Les ménages payent un lourd tribut, les travailleurs, les commerçants, les marchands ambulants, les industriels, les usagers de la route, les politiciens et la presse…Tous les secteurs sont impactés par les violences qui découlent de la garde à vue de Ousmane Sonko accusé du viol de Adji Sarr.

Décidément, ce viol aura même coûté la coupure du signal de deux télés, la mise à sac d’une radio, d’une télé, de deux quotidiens, d’un site d’information…Et fait 5 morts.

Au début, lorsque Ousmane Sonko avait été accusé par la jeune fille Adji Sarr, personne n’avait pensé que l’affaire allait prendre la tournure qu’elle prend en ce moment. Seulement, il a fallu que la Section de recherches de la gendarmerie envoie sa première convocation à Ousmane Sonko pour que ce dernier rue dans les brancards pour parler d’un complot d’Etat ourdi contre sa personne et refuser d’y déférer tant que son immunité parlementaire ne sera pas levée.

Ousmane Sonko va appeler ses partisans à la résistance. Ce qui a donné au lendemain de cette sortie, de violents affrontements dans un premier temps aux abords de son domicile, avant que la violence ne gagne d’autres endroits dans Dakar.

Voilà donc que l’affaire emprunte une tournure politique. Les sorties de Ousmane Sonko se durcissent de plus en plus. Il cible directement le Président de la République Macky Sall, et dit que c’est entre eux deux. Ce qui était une affaire de viol prend donc une autre tournure. Des manifestant se mettent à défier l’autorité de l’Etat. Des biens publics et privés sont saccagés, pillés et brûlés.

Nous assistons au viol « le plus cher et le plus violent du Sénégal ».

Personne ne peut savoir de quoi demain sera fait ? Ailleurs, de célèbres hommes politiques, publics…, sont accusés de viol, sans que l’on assiste à des scènes, des manifestations de violence. Ici au Sénégal, tel ne semble être le cas. Et, les manifestations sont devenues de plus en plus violentes. De jeunes manifestants ont perdu même perdu la vie. Tout ça pour une affaire de viol et qui est pendante devant la justice. Malheureusement pour le Sénégal, voilà une affaire qui est devenue politique. Et c’est par la violence qu’on pense la régler.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire