Ultimate magazine theme for WordPress.

Les 2 plus grands menteurs du Sénégal : un ministre et un opposant

0

Au Sénégal, les politiciens ont perdu leur valeur d’antan. L’ère des Babacar Ba, Majmouth Diop, Puritain Fall, Mbaye Jacques Diop, Ousmane Tanor Dieng, Abdoulaye Bathily, Amath Dansokho et Djibo Leyti Ka est révolue. Ils ont fait de la politique un sacerdoce. Mais aujourd’hui, la politique est l’art du mensonge. Ces politiciens mentent et croient en leur mensonge…

Aux Présidents, l’on attribuera les « Wax waxeet » comme ce fut le cas de Me Abdoulaye Wade sur le 3ème mandat et peut-être aussi de Macky Sall sur le même sujet. Mais la Palme d’or des mensonges revient à un ministre et à un opposant. Ils ont érigé le mensonge en vérité. Et quand ce mensonge les rattrape, ils font comme si cela ne les concernait guère. Voici le ministre et l’opposant qui sont les deux plus grands menteurs au Sénégal…

Des menteurs, il y en aura toujours au sein de la République. Des individus capables de dire ceci un jour, un autre une autre fois. Mais oui ! Finalement, ils se discréditent eux-mêmes. C’est le cas de l’actuel Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall ainsi que de Ousmane Sonko, leader de Pastef. Voilà deux individus qui savent mentir à merveille. Faut-il leur faire confiance ?

sénégal
Le ministre d’Etat, Ismaïla Madior Fall, ancien ministre de la Justice

Sans aucun masque, regardant les Sénégalais les yeux dans les yeux, Ismaïla Madior Fall avait déclaré à la face de tout le monde que désormais avec la nouvelle Constitution votée par référendum en 2016 que le Président de la République ne peut plus prétendre à un troisième mandat. A l’époque, le professeur constitutionnaliste était ministre de la Justice. Ensuite, il variera dans son discours. Lorsque interpellé sur la même question par nos confrères du quotidien Enquête, il est devenu nuancé, en déclarant « en principe », sur cette question de candidature à un troisième mandat du Président de la République.

Ismaïla Madior Fall avait perdu entretemps son portefeuille de ministre de la Justice, et était devenu ministre d’Etat auprès du Président de la République. Coucou le revoilà ! Lui, professeur constitutionnaliste redevenu à nouveau Garde des Sceaux, ministre de la Justice, au moment où le débat autour d’une candidature à un troisième mandat du Président de la République se pose et est devenu au centre des actualités.

Ismaïla Madior Fall apparait sous le visage des 16 millions de Sénégalais comme étant un gros menteur. Il les a mentis tout en les regardant les yeux dans les yeux. C’est lui qui avait osé déclarer à la face de tout le monde que le Président de la République ne pouvait prétendre à un troisième mandat. Il s’est montré ensuite nuancé avec son fameux « en principe ». Mais voilà qu’il dévoile son véritable visage de fieffé menteur, en osant porter la candidature de Macky Sall à un troisième mandat en 2024. C’est comme si, il a retrouvé le poste de ministre de la Justice, rien que pour vendre la candidature illégale de Macky Sall en 2024. Quel menteur !

sénégal
Ousmane Sonko leader du PASTEF –

Il n’y a pas que dans le camp du pouvoir qu’on peut rechercher les plus gros menteurs de la République. En jetant le plus petit regard dans le camp de l’opposition, on ne cherchera pas très loin. Car, se trouve un opposant très bavard qui accuse à tout va, tout le monde, de comploter contre sa personne, et qui passe tout son temps à mentir. Nous parlons évidemment de Ousmane Sonko. Un individu qui ne manque pas de toupet.

C’est lui Ousmane Sonko qui avait juré sur tous les Saints qu’il ne partagerait jamais un plateau avec les presses françaises. Et vendredi dernier, c’est lui-même qui accordait une interview de 14 minutes à RFI et France 24. D’ailleurs, avant l’interview, il demandait sur Tweeter à tout le monde de le suivre sur ces deux chaînes. Décidément, Ousmane Sonko reste toujours égal à lui-même ! Il n’en est pas à son premier mensonge…

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

laissez un commentaire