Ultimate magazine theme for WordPress.

Les employés de Serpm réclament 10 mois d’arriérés de salaires à Cheikh Amar

0

Les employés de la Société d’étude et de réalisation des phosphates de Matam (Serpm) ont tenu une conférence de presse, hier, lundi, en compagnie du mouvement Frapp/France Dégage pour réclamer 10 mois d’arriérés de salaire à leur employeur Cheikh Amar.
«Nous représentons les travailleurs de la Serpm qui, depuis le mois de novembre 2019, n’ont pas reçu leurs salaires. Nous sommes restés 10 mois sans salaire. C’est une situation que nous déplorons. Pour trouver une solution à cela, nous interpellons le président de la République ainsi que toutes les autorités. Nous avons rencontré le gouverneur, l’inspection du travail, le préfet, les sous-préfets, le médiateur de la République et même le ministre des mines, mais la situation reste entière. La prochaine étape, si la situation ne change pas, sera de mener d’autres activités afin d’obtenir gain de cause», dit Aziz Diop, un de leur délégué.

laissez un commentaire