Ultimate magazine theme for WordPress.

Les faucons du Palais ont peur et tremblent…

Le puissant dircab (à gauche) et le bagarreur chef de cabinet (à droite)
0

Peur chez les faucons du Palais…

Rien de plus beau que ce qui se passe en ce moment au Sénégal. Retenez votre souffle s’il vous plait ! Les faucons de la République qui étaient toujours prompts à cracher du feu, à tout-va, sont devenus muets comme des carpes. Ces temps-ci, ils se sont comme terrés. Si, si les haut-parleurs du cabinet du Président de la République Macky Sall se terrent…en silence, ils prient pour que ce dernier ne concrétise son idée.

Le puissant directeur de cabinet et le bagarreur chef de cabinet du Président de la République ont si peur qu’ils ont subitement disparu de la circulation. Ils ont la frousse depuis que le Président de la République Macky Sall a émis l’idée de créer des postes de délégués interministériels. Une idée qui ne leur plait guère.

Les faucons du Palais voient à travers ce choix de leur Patron de créer des postes de délégués interministériels, comme la perte de leur emprise sur les ministres du Gouvernement. En clair, cela veut dire pour eux que si Macky Sall a des délégués interministériels, c’est tout leur champ de pouvoir qui se restreint.

Leurs marges de manœuvres afin de mener tous leurs complots tombent à l’eau. Ils le savent bien. Ils ne pourront plus tout contrôler avec les délégués interministériels qu’ils ne peuvent tenir entre les mains.

N’est-ce pas qu’ils ont tout fait auprès d’obtenir du Chef de l’Etat qu’il supprime le poste de Premier ministre, parce que celui qui en était le dernier titulaire, Mohammad Boune Abdallah Dionne, ils ne pouvaient le contrôler. De la même manière, ils ont réussi à peser de toutes leurs forces pour faire éjecter Aminata Touré de son poste de Présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Les faucons du Palais de la République avaient pensé parvenir à tout.

Seulement, cette fois-ci, ils n’ont pas vu les choses venir du côté du Président de la République Macky Sall. Ce dernier sentant que l’activité gouvernementale commence à manquer d’efficacité avec l’absence d’un Premier ministre, veut créer des postes de délégués interministériels. Pas sûr qu’ils soient à la solde de ces faucons du Palais. Et puis, ils risquent de perdre tous leurs pouvoirs auprès des ministres du gouvernement qui n’auront plus besoin d’eux.

Les faucons tremblent. Ils préfèrent se terrer en ce moment, s’enfoncer dans le silence, en attendant la suite des évènements. Ils ont vraiment perdu le contrôle de la situation. Tant mieux pour la République, s’ils la perdent définitivement. Le Sénégal ne pourra que mieux s’en sortir.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire