Idy a réussi son coup…Et Macky est tombé dans le piège

Idy-le-fauché est devenu subitement Idy-le-milliardaire…Coupable d’entrisme, il devient la victime d’un système…Voici Idy-le-prestidigitateur

Avec Idrissa Seck, rien ne vient au hasard. Et, il faut dire qu’il a vraiment réussi son coup. De coupable, Idy-Kirikou Seck passe à la victime. Pourtant, il s’était fait accuser de tous les noms…du diable. « Endetté, affamé, pourri, traître… ». Mais, voilà en un tour de passe-passe à l’Office national de lutte contre la corruption et la concussion (OFNAC), le voilà devenu une victime.

Divulgation de sa déclaration de patrimoine : Idy-Kirikou Seck trompe encore tout le monde

Idy-Kirikou Seck le voulait, et il l’a réussi à merveille. Tout le monde est tombé dans son panneau, y compris le Président de la République Macky Sall, très en colère contre ceux à ses yeux, devenus des « fauteurs de trouble » qui ne cherchent qu’à gâcher ses relations avec Idy-Kirikou Seck. Le « parfait coupable », on le cherche du côté de l’OFNAC. Et, il est appelé à démissionner. Encore, une victime des sales complots dont Idy-Kirikou Seck est seul capable !

La divulgation du patrimoine de Idy-Kirikou Seck le montre en tout cas, riche comme Crésus, un fortuné qui n’a besoin de rien, ni de la compassion du locataire du Palais de la République ni d’aucun autre politicien. Idy-Kirikou Seck a réussi son tour de passe-passe. Car, au fait, à qui profite le crime de la divulgation du patrimoine de Idy ?

Personne d’autre, sauf lui. Idy-Kirikou Seck a voulu répondre à tous ceux qui pensent qu’il a rejoint le camp présidentiel, rien que pour se refaire une santé financière. On le disait « fauché comme un rat ». C’est pourquoi, il a préféré rejoindre le Président de la République Macky Sall. Lui, arrivé second lors de l’élection présidentielle de 2019, et qui avait juré devant tout le peuple sénégalais qu’il n’allait plus accepter un seul poste dont il se ferait nommer suivant un décret.

Pourtant, le voilà aujourd’hui qui est nommé Président du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Une nomination dont tout le monde dit qu’il l’a acceptée uniquement pour se refaire une santé financière. Or, Idy-Kirikou Seck ne veut jamais faire accréditer une telle thèse. Voilà pourquoi, il préfère orchestrer toute une campagne médiatique autour de sa déclaration de patrimoine. Quitte à faire passer d’autres comme étant les coupables de la divulgation du secret de son patrimoine.

Idy-Kirikou Seck reste toujours le grand comploteur, capable de faire tomber tout le monde dans son panneau. Il a encore réussi à merveille son coup.

La rédaction de Xibaaru