Les importations au Sénégal baissent de plus de…143 milliards

Les importations de biens du Sénégal durant le mois de juin 2019 ont connu une forte baisse de 143,10 milliards de FCFA (environ 243,270 millions de dollars) comparées à leur niveau du mois de mai 2019, indique une note de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) reçue samedi.

Ces importations sont ainsi passées de 419,50 milliards de FCFA au mois de mai 2019 à 276,4 milliards de FCFA un mois plus tard, soit une contraction de 34,1% (1 FCFA équivaut à 0,0017 dollar). Selon la DPEE, cette situation est principalement imputable à la baisse des produits pétroliers (-69,8 milliards), des produits alimentaires (-13,4 milliards), des véhicules, matériels de transport et de pièces détachées automobiles (-9,1 milliards) et des machines, appareils et moteurs (-7,1 milliards).

« Le recul des importations de produits alimentaires est porté par le froment et méteil (-10,2 milliards), le maïs (-2,4 milliards), le riz (-1,2 milliard) et les fruits et légumes comestibles (-0,8 milliard) », précise la DPEE. Concernant les produits pétroliers, la baisse des importations est, essentiellement, liée aux huiles brutes (-60,1 milliards) et aux produits pétroliers raffinés (-9,7 milliards).

En glissement annuel, les importations de biens se sont repliées de 58,8 milliards de FCFA durant la période sous revue, sous l’effet, notamment, des produits pétroliers (-27 milliards), des produits alimentaires (-10,8 milliards), des machines, appareils et moteurs (-3,6 milliards) et des véhicules, matériels de transport et de pièces détachées automobiles (-2,8 milliards).

Sur les six premiers mois de l’année 2019, les importations de biens ont progressé de 85,5 milliards comparativement à la même période en 2018 pour ressortir à 1983,40 milliards de FCFA. Cette évolution est portée par les produits pétroliers (+20,6 milliards), les véhicules, matériels de transport et de pièces détachées automobiles (+19,7 milliards), les machines, appareils et moteurs (+17,7 milliards) et les produits pharmaceutiques (+7,3 milliards).

Par contre, les données de la DPEE indiquent un repli de 8,9 milliards de FCFA des importations de produits alimentaires.