Ultimate magazine theme for WordPress.

Les juristes africains invitent les députés à respecter l’Assemblée

0

COMMUNIQUE AJA SUR LA VIOLENCE POLITIQUE AU SENEGAL 

Appel au respect de l Assemblée et des droits humains

L’Association des juristes africains (AJA),

– fidèle à sa mission de promotion de l’Etat de droit en Afrique ;

– soucieuse du maintien de la paix, de la souveraineté et de la cohésion sociale au sein des Etats africains, indispensables à la mise en œuvre des actions de développement au profit des populations ;

Tient à rappeler solennellement,

– d’une part, le respect de l’institution parlementaire , des lois pénales ainsi que des droits fondamentaux , notamment, le respect des droits de la femme, l’Égalité et les autres principes generaux du Droit;

– et .d’autre part la nécessité du respect du droit régissant les violences faites à la femme au sein de l’Assemblée Nationale

L’Association des juristes Africains,

– Constate le climat de violence qui s est installé depuis le début de la nouvelle législature au Senegal

– Regrette les violences et les troubles qui mettent en péril les droits humains notamment ceux de la femme

-Demande aux acteurs politiques présents à l’Assemblée nationale de favoriser les échanges verbales et de respecter la loi qui égale pour tous les citoyens fut il un élu parce que nul n est au dessus de la loi qui une fois vote à appliqué à tous !

– demande aux autorités notamment au garde des sceaux de prendre toutes les mesures idoines afin que de tels événements qui ternissent la démocratie sénégalaise ne se reproduisent plus !

– propose a l’administration parlementaire un calendrier de renforcement des capacités parlementaires et des rencontres sur le rôle du parlement dans une démocratie ; pour permettre au Senegal d’organiser un travail parlementaire pacifique basé sur le respect réciproque, sur le respect des autorités morales, sur une participation responsable et surtout sur la force des arguments et non sur l’argument de la force et enfin sur des bases démocratiques afin que le Senegal vitrine de la démocratie africaine poursuive son développement et afin aussi d’éviter un chaos ou des crises qui pesent aujour hui sur les democraties africaines

– l’Aja reste soucieuse d’assurer le respect des engagements par les États pour la bonne gouvernance et le fonctionnement normal des institutions républicaines pour la paix ainsi que la stabilité.

L’Association des Juristes Africains reste toujours vigilante quant aux differents processus en cours dans la sous région.

Fait à Dakar le 05 décembre 2022

Le bureau international

laissez un commentaire