Ultimate magazine theme for WordPress.

Les travailleurs de l’’ASECNA haussent le ton contre AIBD SA

0

SOUFFRANT DE PLUSIEURS MOIS D’ARRIÉRÉS PORTANT SUR LEUR INDEMNITÉ, LES  TRAVAILLEURS DE L’ASECNA HAUSSENT LE TON CONTRE AIBD SA

Voilà près de vingt ans déjà qu’il a été instauré une indemnité dite de sécurité  aérienne (ISA) pour le personnel de la quasi-totalité des structures exerçant  dans le secteur des transports aériens au Sénégal. Cette indemnité vise à  rémunérer des services à caractère régalien rendus par des citoyens  sénégalais dans le domaine de souveraineté que constitue le transport aérien.  

Cette indemnité a toujours été exclusivement financée par l’État du Sénégal  à travers un prélèvement sur les ressources nationales provenant du secteur  aéronautique, notamment les redevances passagers, par l’intermédiaire des  structures administratives du secteur.  

À l’origine c’était les AANS (Activités Aéronautiques Nationales du  Sénégal/ASECNA), puis les ADS (Aéroports du Sénégal) à partir de 2008,  suite à la reprise par l’État des AANS et aujourd’hui, c’est AIBD SA qui depuis  sa fusion en juin 2021 avec les ADS, qui paye cette indemnité, à partir de  l’application d’une clé de répartition de nature à permettre à toutes les  entités de la plateforme aéroportuaire d’assurer le paiement de leurs  travailleurs concernés.  

Avec le transfert des services vers Diass, les retards de paiement sur cet  important élément de salaire sont devenus systématiques pour les  travailleurs de l’ASECNA ; au moment où les autres structures du secteur  perçoivent la totalité de leur rémunération à date échue et incluse dans leurs  salaires.  

L’incongruité devient plus grande si l’on considère les derniers chiffres  publiés par le gestionnaire de l’aéroport (LAS.SA) et qui font état d’une nette  hausse du trafic à AIBD, d’une fréquentation de passagers accrue (près de  trois millions en 2023) et leur corollaire qui est une amélioration  conséquente des ressources financières collectées

Comment dès lors comprendre les sérieux problèmes de trésorerie qui  règneraient au sein de AIBD SA, au point de rester des mois sans parvenir à  restituer les montants de l’ISA déjà prélevés sur les redevances.  

Et surtout comment comprendre le seul motif brandi par les autorités de  AIBD SA, pourtant société de patrimoine de l’État, qu’est la non  disponibilité d’un fonds d’appui devant provenir du trésor national  pour aider la société dans son fonctionnement. Alors que les décrets  présidentiels N° 2022-96 et N° 2022-97 avaient fini d’acter l’autonomie  financière en faveur de la société AIBD SA. 

Forts de toutes ces considérations, les travailleurs estiment qu’il y’a une  tergiversation voire même un dilatoire soigneusement entretenu par les  autorités en charge de la question.  

L’intersyndicale des travailleurs de l’ASECNA du Sénégal avertit par la même  occasion, après avoir fait preuve de patience et de responsabilité, sur leur  droit à défendre leur acquis en usant de tous les moyens conférés par le droit  du travail. Un point de presse sera organisé, d’ici peu pour étayer avec des  éléments précis la situation préoccupante qui règne au niveau de l’aéroport  International Blaise Diagne. 

INTERSYNDICALE DES TRAVAILLEURS DE  L’ASECNA DU SENEGAL (SYDCAS – SDTS – SACS – SNTAC/CDSL – SNEAS – SNTAC/CNTS – SATAS/UNSAS)

laissez un commentaire
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra