Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales 2022 : Macky n’aura pas Zig…Ce sera Baldé ou Sonko

1

Le verdict est tombé depuis hier soir pour la grande capitale du Sud, Ziguinchor. Cette ville de plus de 300.000 habitants ne retournera pas dans l’escarcelle du pouvoir lors des élections Locales de 2022. La candidature de l’opposant radical, Ousmane Sonko, officialisée hier lors d’un meeting, vient de réduire à néeant les chances de la coalition au Pouvoir de prendre enfin cette ville qu’elle n’a jamais gagnée…

Après avoir perdu la capitale selon les sondages, le président Macky peut ajouter la ville Ziguinchor au nombre des villes perdues par sa coalition. L’annonce de la candidature du leader du parti Les Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) et chef de file de la coalition Yewwi Askan Wi, Ousmane Sonko change tout. Très populaire dans le sud du Sénégal d’où il est originaire, l’opposant radical croisera le fer avec le maire sortant Abdoulaye Baldé qui vient de quitter la coalition du pouvoir après avoir été zappé par celle-ci. Selon notre correspondant en Casamance, la confrontation pour la prise de la capitale du sud aura lieur entre Sonko et Baldé…

Correspondance de L.BADIANE pour xibaaru.sn

Ziguinchor : Sonko candidat fera face à Baldé 

Sonko en meeting à la place Bambaya de Ziguinchor le 30 octobre 2021

En meeting ce samedi à la place Bambaya de Ziguinchor, le leader du PASTEF (patriotes africains du Sénégal pour l’éthique la fraternité et le travail) Ousmane Sonko a mis fin au suspense sur sa candidature à la mairie de Ziguinchor aux prochaines élections. « Au soir du 23 Janvier 2022, Ziguinchor connaîtra son 6ème maire et il s’appellera Ousmane Sonko », c’est la phrase de Sonko qui délivre ses militants et sympathisants ainsi que les observateurs politiques.

Cependant, l’alliance que tout le monde murmurait entre lui et Baldé, le maire sortant, n’aura certainement pas lieu car Sonko veut dégager Baldé et occuper le fauteuil de Maire. Et comme Baldé est lui aussi candidat, la confrontation ne sera pas évitée.  Sonko, a beau tenter de ménager Baldé, mais il a relevé tout de même des insuffisances dans sa gestion. Il déclare que Baldé n’est pas un mauvais maire mais il ne dit pas, non plus que c’est un bon maire.

Au cours de ce meeting, Ousmane Sonko a démarré son discours d’une heure 30mn par la crise en Casamance pour se désoler de sa gestion et exiger que tout soit dit pour que la région sorte de la situation de ni paix ni guerre qui profiterait, selon lui, à certains qui ne souhaitent pas que ça finisse. C’est pourquoi, il compte déposer dès la semaine prochaine une question écrite à l’assemblée nationale. Sonko exige entre autres, le déclassement du dossier casamançais.

L.BADIANE pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (1)