Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales à Dakar : Ansoumana Dione décidé à bloquer la route à Diouf Sarr

Ansoumana Dione (à gauche) et le ministre Abdoulaye Diouf Sarr (à droite)
0

Locales de 2022 à Dakar : la bataille de Dakar entre Abdoulaye DIOUF SARR et les malades mentaux (ASSAMM)

Le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale devra, d’abord, affronter les milliers de malades mentaux errants qu’il a privés de leurs droits d’accéder aux soins, avant de vouloir devenir Maire de la Capitale sénégalaise. En clair, pour ces élections locales de 2022, la bataille de Dakar aura lieu et ce sera entre Abdoulaye DIOUF SARR et ces malades mentaux qu’il a combattus durant les cinq ans qu’il a eu à diriger ce Département de la Santé et de l’Action Sociale.

Autrement dit, le candidat Abdoulaye DIOUF SARR aura moins de chance pour remporter ces élections. Car, jamais ces malades mentaux, par la voix de leur défenseur, Ansoumana DIONE, ne le laisseront arriver à la Mairie de Dakar qui, selon lui, ne s’achète pas. Elle se mérite, précise-t-il. Comment l’autorité sanitaire peut-elle se permettre une telle injustice à l’endroit de la couche la plus vulnérable de notre société et vouloir se comporter en messie pour la Ville de Dakar ?

Aujourd’hui, l’un des plus graves problèmes auxquels Dakar est confrontée, figure, en priorité, l’errance des malades mentaux. Voici un phénomène qui impacte négativement sur l’environnement, le cadre de vie, avec toute l’insécurité et l’insalubrité qu’il engendre chez les populations. Le Ministre Abdoulaye DIOUF SARR ferait mieux de se retirer de ces élections, pour éviter une grosse humiliation qui l’attend avec ces malades mentaux qu’il déteste depuis 2017.

Rufisque, le 31 décembre 2021,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) –

laissez un commentaire