Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales de 2022…Voici les faiblesses de Macky Sall

0

Les élections locales et départementales sont sur toutes les lèvres. A cinq (5) mois de ses joutes électorales pouvoir et opposition se préparent pour la grande bataille. Les opposants sont en train de mutualiser leur force pour affaiblir le chef de l’Etat. Ce dernier, qui cherche un raccourci pour un autre mandat, risque de boire la tasse. Ses adversaires ont trouvé des failles dans son gouvernement et ils risquent de les exploiter pour les prochaines élections locales. Lui et son « Benno » sont en danger.

Les prochaines élections locales seront très serrées pour le pouvoir. Macky Sall et ses alliés veulent occuper le maximum de postes de conseillers municipaux et départementaux. Pour que cela arrive, le locataire du Palais devra batailler fort. Au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar, les candidatures tous azimuts devront être les premiers problèmes que Macky devra régler. Au sein de cette coalition beaucoup veulent être maire et cela risque de porter préjudice au « Benno ». Mais le chef de l’Etat traine des boulets qui risque de lui être fatales.

Ministres catastrophes et incompétents

Le gouvernement de Macky Sall est gangréné par des ministres qui sont de véritables plaies. Leurs mauvaises gestions et leurs incompétences n’est plus à prouver. Et cela les sénégalais en sont bien conscients. Abdoulaye Diouf Sarr qui veut se positionner à la tête de la mairie de Dakar, arrive en tête de cette liste de ministres catastrophe. Même si sa candidature est portée par une partie de la communauté Lebous, sa gestion de la pandémie de Covid-19 est une tache noire dans son cursus politique. Si le pouvoir en place perd Dakar, il perdra toutes les autres grandes villes.

La liste est exhaustive. Et pourtant depuis un certain temps, des alertes sont lancées pour que le chef de l’Etat remanie son gouvernement. Mais Macky Sall semble avoir d’autres projets plus importants…Il se dirige tout droit vers sa perte.

Flambée des prix et silence des autorités

Tous les prix sont en train de flamber sur les marchés sénégalais. Certains produits ont même disparu des rayons. Le sucre est devenu très rare et les boutiques qui en disposent le vendent à des prix plus qu’exagérés. Et pendant que le pays se meurt, le ministre en charge du commerce se déclare incompétent face à la situation actuelle. Comment la ministre, Aminata Assome Diatta qui se déclare incompétente à régler ce problème, peut-elle se déclarer candidate pour les Locales à la mairie de Keur Massar ?

Attention, le vote sanction est une réalité au Sénégal. Si Macky Sall et ses alliés sont incapables de régler ce problème, il va en répondre pour les Locales de 2022 et la présidentielle de 2024.

A la veille des prochaines élections locales, le Président Macky Sall est affaibli par son entourage. La population navigue entre incompétence gouvernementale et cherté des prix. Si le chef de l’Etat avait retenu la jurisprudence Abdoulaye Wade en 2012, il n’aurait jamais accepté que ses ministres l’affaiblissent à la veille de ces élections qui sont une échelle pour le chef de l’Etat accusé de vouloir briguer un troisième mandat.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire