Ultimate magazine theme for WordPress.

L’Union africaine suspend le Soudan de ses instances

0

L’Union africaine a annoncé mercredi qu’elle suspendait avec effet immédiat le Soudan de ses instances, ceci jusqu’à la restauration effective des autorités de transition co-dirigées par des civils.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’UA a indiqué dans un communiqué que cette décision avait été prise en raison du « changement inconstitutionnel de gouvernement », qu’il qualifie d’affront aux valeurs partagées et aux normes démocratiques de l’UA.

Le général Abdel Fattah al-Bourhane, chef d’état-major de l’armée soudanaise, a proclamé lundi l’état d’urgence dans le pays, dissous le Conseil souverain de transition et le gouvernement, ainsi que limogé les gouverneurs régionaux.

Depuis, les manifestants sont descendus dans les rues de Khartoum, la capitale, dénonçant les mesures du général Bourhane et réclamant un gouvernement civil.

Après la chute du président Omar El-Béchir en avril 2019, le pays est entré dans une phase de transition de 39 mois, sous la houlette d’une autorité intérimaire regroupant civils et militaires. Cette phase devait s’achever en 2023 par la tenue d’élections et la formation d’un nouveau gouvernement.

L’Union africaine a indiqué mercredi qu’elle comptait envoyer une mission au Soudan afin d’y rencontrer tous les acteurs et essayer de trouver une solution à l’amiable pour résoudre l’impasse politique.

 

Agence de presse Xinhua

laissez un commentaire