Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky Sall recolle les morceaux…avec Wade et le « Gloria » Karim

0

« La vie n’est qu’un jeu de puzzle, cherche la pièce qui te manque pour être heureux »… Cette citation d’Eltsin Borel Tassango peut bien s’appliquer à Macky Sall qui a enfin trouver la pièce maitresse de son jeu. Et ce jour, l’inauguration du stade du Sénégal qui devient « Stade Abdoulaye Wade » est la consécration du maître du jeu Macky Sall qui savoure aussi l’arrivée du « gloria » tant attendu dans sa sphère politique…

Dans une communiqué rendu public par le parti de l’ancien président du Sénégal, le PDS (Parti démocratique sénégalais) a indiqué que le nouveau stade sera baptisé « stade Abdoulaye Wade », le 22 février 2022. « A la suite de la lettre adressée la semaine dernière par le Président de la République, Macky Sall au Président Abdoulaye Wade l’informant de sa décision de donner son nom au nouveau grand stade national construit à Diamniadio, ce dernier tient tout d’abord à féliciter le Président Macky Sall pour cette réalisation et à dire combien il est honoré par ce geste et cette marque de reconnaissance qu’il accepte » peut-t-on lire dans cette lettre.

Et c’est ce communiqué qui était la pièce manquante du Puzzle. Abdoulaye Wade, le secrétaire Général National du PDS, était la seule pièce qui échappait au radar de xibaaru pour reconstituer le jeu d’échec auquel jouait Macky Sall quand il annonçait à Thiès le mardi 29 juin, un « Gloria » pour agrémenter sa recette « Mburok Soow ». «Idy mbourok soow, je voudrais lui dire que Pognsé bi nekhna lol, surtout que amna kou nek Gloria yok ka thie» a-t-il déclaré lors de l’inauguration de l’Institut supérieur d’enseignement professionnel (Isep).

Et Macky Sall, connu pour sa tortuosité politique, allait embarquer tout le Sénégal dans une énigme sans fin. Cachant bien les indices, le président Macky Sall allait dérouter tous les observateurs les plus ingénieux et les analystes les plus consultés de la scène politique sénégalaise. Toutes les pistes sont scrutées. La piste Karim Wade a été ignorée de par son éloignement et le silence de son père. Khalifa Sall, fut le premier à être accusé d’être le gloria. Ensuite ce fut Malick Gakou. Et même les opposants les plus radicaux ont été caricaturés en « gloria ».

Et le dimanche dernier, ce n’est ni l’état, ni son gouvernement qui annonce la nouvelle sur le stade du Sénégal et son inauguration. C’est le communiqué du PDS qui apprend que le Stade du Sénégal portera le nom d’Abdoulaye Wade, son secrétaire général national et père de Karim Wade, fils héritier du parti. Et dans ce communiqué Abdoulaye Wade se dit « honoré…pour cette marque de reconnaissance » et « appelle tous à unir leurs forces pour la réalisation d’autres rêves encore plus grands au profit exclusif du Sénégal et de l’Afrique ». Et c’est cette dernière phrase qui nous met sur la piste du « Gloria ».

Abdoulaye Wade appelle « tous à unir leurs forces »…pour la réalisation d’autres rêves au profit exclusif du Sénégal. Wade fait-il allusion à l’union de toutes les forces « libérales » ? Cela semble être l’appel à l’Alliance finale après celle de Idy et Macky. La lecture des dernières élections Locales a précipité les choses. Le PDS et son alliance Wallu se sont retrouvés en troisième position derrière Benno et Yewwi Askan Wi. Et cela risque d’être fatal au vieux parti historique qui pourrait être anéanti aux prochaines élections Locales…

Abdoulaye Wade ne veut surtout pas voir son parti disparaître lors des prochaines Législatives. La main tendue de Macky Sall ne pouvait rester longtemps ignorée. Et cette chance de rebondir et de retrouver son électorat d’antan ne se reproduira pas une seconde fois. Alors, l’inauguration du stade n’est que le début d’une nouvelle série politique avec l’entrée en scène du « Gloria ». Et la bénédiction d’Abdoulaye Wade pour le Stade du Sénégal est l’onction du patriarche pour le « Mburook-Soow-Gloria »

La Rédaction de xibaaru

laissez un commentaire