Ultimate magazine theme for WordPress.

Macron giflé, Macky insulté…les présidents en danger ?

0

Les institutions de la République sont de jour en jour fragilisées un peu partout à travers le globe. Les présidents sont désormais de nouvelles cibles à « abattre ». Le chef de l’Etat français est la dernière victime de cette nouvelle tendance qui prend des proportions inquiétantes. Emmanuel Macron a été giflé devant les caméras du monde alors qu’il était en déplacement dans la Drôme. Cette attaque remet sur la table la fragilité dans laquelle se trouve nos institutions. Au Sénégal le Président Macky Sall subit chaque jour la furie des activistes et les injures des réseaux sociaux.

Un président qui se fait gifler ce n’est pas tout le temps qu’on le voit. Et pourtant ce scénario s’est produit en début de semaine. En déplacement dans la Drôme ce mardi, Emmanuel Macron a reçu une gifle de la part d’un homme. La vidéo devenue virale a fait le tour du monde. Largement diffusée sur les réseaux sociaux elle a été commentée sous plusieurs angles. Mais la majorité de ces commentaires se ressemblent. Ils ont tous condamné de tel attitude aux antipodes des valeurs républicaines.

Le cas Macron n’est pas isolé. Au Sénégal, le Président Macky Sall est traité de tous les noms d’oiseaux sur les réseaux sociaux. Qui sont désormais utilisés pour s’attaquer à l’intégrité moral de nos Chefs d’Etats. « Un nègre de maison qui défend son maître. Aucune surprise, c’est un habitué, auteur des ‘’desserts aux tirailleurs’’ », écrit un internaute sur un réseau social faisant allusion à la position que le Président Sall devait avoir après la gifle reçue par son homologue français.

Sur toutes les plateformes de réseau social, le locataire du palais essuie toutes sortes d’attaques venant de ses adversaires politiques, de sénégalais lambda ou alors d’une jeunesse qui perd ses repères civiques et républicains. Macky Sall se fait lyncher du matin au soir par les internautes.

S’attaquer à un président, c’est s’attaquer à la République qu’il incarne. Les choses vont au-delà de sa personnalité. Il représente la République. Gardien de la Constitution et père de la Nation, un Président n’est pas une personne à gifler ou à insulter. On lui doit le respect qui va avec son rang pour une bonne marche de la République.

Cette nouvelle tendance qui commence à proliférer sur les réseaux sociaux est le résultat d’une société en déperdition pour ne pas dire en perte de valeurs. Et cela se reflète sur les comportements de certaines personnes surtout sur les plateformes numériques. Les présidents sont désormais en danger car leur intégrité physique et morale est attaquée de partout.

Dans nos sociétés actuelles, les gens manquent de repères. Devant un chef de l’Etat qui incarne la République comme étant la première institution, on doit avoir autre chose en tête que de l’insulter ou de lui administrer une gifle. Voilà des comportements à bannir pour ne pas fragiliser nos institutions ou jeter le discrédit sur toute la République.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire