Manif de Nio Lank : Me Wade bénit et…boycotte

Le mouvement Nio Lank, Nio Bagn a organisé sa marche cette fois-ci, autorisée par le Préfet de Dakar, suivant l’itinéraire allant sur le boulevard Général De Gaulle, de la Place de la Nation (ancienne place de l’Obélisque) à la RTS. L’autorité a toujours recommandé à tous les manifestants d’accepter de suivre cet itinéraire pour que leurs droits d’exercer soient accordés. Cette fois, les manifestants ont accepté de se conformer à cette volonté de l’autorité, au lieu de choisir marcher sur la Place de l’Indépendance. Ils ont accepté ce compromis, plutôt l’épreuve de force qui leur aurait valu de se retrouver en bataille seuls face aux forces de l’ordre, sans aucun soutien populaire.

En choisissant de se plier cette fois aux exigences de l’autorité, les manifestants escomptaient un soutien plus large des populations. Ils ont même pris le soin cette fois de rencontrer un grand nombre d’acteurs politiques, rien que pour rendre plus populaire leur manifestation de ce vendredi 10 juin. Parmi les hommes politiques rencontrés, il y a l’ancien Président de la République, secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais, Me Abdoulaye Wade, que le mouvement Nio Lank, Nio Bagn avait crié très tôt avoir dans sa poche. Désillusion, le PDS n’a pas pris part à cette manifestation de ce vendredi qui n’a pas obtenu finalement l’adhésion populaire escomptée.

Nous croyons avoir dit que Me Abdoulaye Wade s’est tout le temps distingué comme étant un « homme nuancé ». Au sortir de sa rencontre avec Me Abdoulaye Wade, Nio Lank, Nio Bagn s’est empressé de déclarer avoir été encouragé dans sa démarche de lutte contre la hausse des prix de l’électricité par Me Abdoulaye Wade.

Nio Lank, Nio Bagn a cependant interprété sciemment ou inconsciemment le discours de Me Abdoulaye Wade lors de leur rencontre. Me Abdoulaye Wade déclare soutenir leur démarche, mais les invite toutefois à intégrer dans leur lutte, d’autres points. Et, ce qui l’importe le plus, c’est aussi que soit intégré dans la plateforme revendicative de Nio Lank, Nio Bagn, l’arrêt de toutes poursuites judiciaires à l’endroit de son fils Karim Wade, ainsi que la reconnaissance de ses droits civiques.

La rédaction de Xibaaru