Mimi Touré – Macky Sall : La guerre est inévitable

Mimi Touré (à gauche) et Macky Sall (à droite) une guerre sans merci

Ce que tout le monde prédit depuis que Mme Aminata Touré est limogée de son poste de Présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) est en train de se produire.

Mme Aminata Touré et le Président de la République Macky Sall vont vers la confrontation.

Aminata Touré qui s’était très tôt engagée derrière le Président de la République Macky Sall alors que ce dernier courrait à la conquête du pouvoir, a subi de nombreuses frustrations. Premier ministre, elle avait été défenestrée de son poste, après avoir été placée dans le collimateur des faucons du Palais de la République.

Nommée Envoyée spéciale auprès du Chef de l’Etat, puis Présidente du CESE, Mme Aminata Touré se sent comme offensée de son limogeage. Elle quitte son poste, au profit d’Idrissa Seck, un des plus grands opposants du Chef de l’Etat, Macky Sall. Aminata Touré reste une des victimes des faucons du Palais de la République. Pendant longtemps, elle a été la victime d’une large campagne orchestrée par ces faucons contre elle. Sa tête avait été longtemps mise à prix.

Cette fois ci, il semble que le compagnonnage entre Mme Aminata Touré et le Chef de l’Etat Macky Sall prend fin définitivement. Mme Aminata Touré libre de tout engagement derrière le Chef de l’Etat Macky Sall, va vers son destin. Au cours de sa rencontre avec la presse, Aminata Touré n’a une seule fois daigné prononcer le nom du Président de la République. Ce qui est révélateur.

« Je vous ferai part de mon engagement pour le Sénégal qui est large et se poursuivra. Je continue à rester engager pour mon pays et jusqu’à mon dernier souffle. Tout a commencé au Sénégal pour moi et tout se finira ici », a-t-elle lâché.

Poussée jusqu’à son dernier retranchement par les faucons du Palais, celle que l’on appelle affectueusement Mimi semble avoir fait la croix sur son engagement derrière le Chef de l’Etat Macky Sall. Les mots qu’elle a prononcés sont lourds. La confrontation est inévitable entre elle et le Président Macky Sall.

La rédaction de Xibaaru