Nomination du maire de Dakar : Mamadou Diop Decroix et Cie dénoncent un « nouveau coup fourré »

Les manœuvres de la mouvance présidentielle dans le but de changer le mode de choix du maire de Dakar continuent de susciter des vagues de désapprobation. En réunion, le secrétariat permanent de l’Aj/PADS a dénoncé un « nouveau coup fourré », après celui du parrainage qu’il considère comme « un recul démocratique ».
C’est avec « stupéfaction que Aj/Pads a appris la tentative de la délégation de la mouvance présidentielle d’introduire dans le Dialogue politique un projet visant à conférer au président de la République le pouvoir de nommer par décret une autorité chargée de conduire des destinées de la capitale », lit-on dans la note.
Pour Mamadou Diop Decroix et compagnie, cette façon, de faire, rappelle tristement le fameux parrainage introduit au dialogue de 2017. Et alors qu’il a été rejeté par la totalité des participants, hormis la délégation du pouvoir et ses affiliés, avant d’être introduit à l’Assemblée nationale qui l’a voté.