Patrice Talon : « techniquement le franc CFA n’est pas un problème »

Le président béninois Patrice Talon était, jeudi 7 novembre 2019, dans un entretien avec les médias français France 24 et RFI. Lors de cet entretien, Patrice Talon est revenu sur le processus du remplacement du franc CFA par l’ECO.

Jeudi 7 novembre 2019, le Président de la République du Bénin, Patrice Talon était l’invité de Marc Perelman (France 24) et Christophe Boisbouvier (RFI). Lors de cet entretien, le Président béninois s’est s’exprimé, entre autre, sur le franc CFA. « Cette réforme [ sur le franc CFA] est souhaité de tous, y compris par le gouvernement français. Nous sommes tous d’accord, à l’unanimité pour mettre fin à ce modèle qui techniquement n’était pas un problème. »  s’est exprimé M. Talon.

Pour le Président béninois qui est un défenseur du franc CFA, le problème du franc CFA est beaucoup plus un problème psychologique que technique. « Une monnaie à deux valeurs. Il y a la valeur technique et la valeur psychologique. Cet état de chose est devenu un problème pour le franc CFA. Mais un problème psychologique, pas un problème technique »

Selon Patrice Talon, la Banque des Etats d’Afrique de l’Ouest sera désormais le gérant des divers réserves de changes et pourra les répartir dans les différentes banques partenaires. « La France ne sera plus dans les organes de gouvernance du CFA, c’est tant mieux », a déclaré Patrice Talon annonçant la fin du maintien des réserves du Franc CFA auprès du Trésor français.