Ultimate magazine theme for WordPress.

Feu au PDS…Wade refuse la coalition avec SONKO et le PUR

Le secrétaire général national du PDS, Abdoulaye Wade
1

Si le PDS ne s’est pas encore officiellement prononcé sur la grande coalition avec le Pastef de Sonko, le Taxawu Dakar de Khalifa Sall et le parti le PUR de serigne Moustapha Sy, c’est que les informations glanées par xibaaru prouvent que cette décision ne fait pas encore l’unanimité dans le Parti libéral. Entre la décision unilatérale d’un groupuscule de libéraux et la colère du pape du Sopi, voici les dernières informations que vous livre xibaaru, votre site de la VDN

Serigne Moustapha Sy, fondateur du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR) annonçait en grande pompe la création de la grande coalition pour les Locales et pour les Législatives qui devrait réunir sa formation politiques avec le parti Démocratique Sénégalais (PDS), Les Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (PASTEF) le Taxawu Dakar. Et depuis cette déclaration qui ressemble à un ballon de sonde, les leaders s’abstiennent de se prononcer ouvertement et envoient leur lieutenant tâter le pouls de l’opposition et du pouvoir.

Benno Bokk Yakaar n’a pas mordu à l’hameçon mais c’est l’opposition dans sa grande majorité qui s’est sentie piégée par un consortium d’opposants qui veulent circoncire le choix du futur président entre leurs partis respectifs. Le Congrès de la Renaissance Démocratique qui regroupe près de 30 formations politiques a réagi en lançant la construction d’une large coalition de grand rassemblement sans exclusion. Et Thierno Bocoum du Mouvent AGIR a opposé son véto sur cette nouvelle alliance de l’opposition (PDS-PUR-PASTEF-TAXAWU) qu’il a qualifiée d’«alliance calculée et politicienne contre l’opposition»

Au PS, Khalifa Sall n’a pas parlé. Il a préféré envoyer Moussa Taye, son conseiller spécial en charge des Affaires politiques. Au Pastef, Sonko n’a pas encore convoqué la presse comme il aime le faire, pour parler de la coalition. Et on n’a entendu ni Birame Souleye Diop ou encore Bassirou Diomaye Faye. Et au PDS, aucune instance officielle ne s’est prononcée. Ce sont des Karimistes comme Amina Sakho du Mouvement Karim Président (MKP) ou encore Lamine Ba, le patron des cadres qui en ont parlé…Et pourtant ce que xibaaru a appris est loin de tout ce tintamarre.

Le PDS ne se rangera derrière personne

C’est Lamine Ba le patron des cadres du PDS qui le disait en mars 2021 : « Le Pds ne se rangera derrière qui que ce soit pour l’élection présidentielle de 2024. Et il est en train de se donner les moyens pour y arriver ». Et Lamine Ba avait souligné à l’époque que « malgré un certain nombre de difficultés, le Pds articule un triptyque autour de la remobilisation de ses militants, de son appareil, du renouvellement d’une offre politique et de la reconquête de la confiance pour revenir au pouvoir »…Et pourquoi le PDS changerait de trajectoire en s’alliant avec le PASTEF, le PUR et TAXAWU ?

La colère de Wade

Selon nos sources, « le frère Secrétaire Général national du PDS a piqué une colère lorsqu’il a été mis au courant de cette coalition qui n’a fait l’objet d’aucune concertation dans le parti ». « Me Abdoulaye Wade n’a été contacté par personne et le parti n’a pris aucune décision concernant les alliances pour les Locales encore moins pour les Législatives » ajoute notre source qui est un membre du comité directeur du PDS. Mais qui donc a pris cette décision qui engage la responsabilité du plus grand parti d’opposition du Sénégal ?

Tous les regards se tournent vers Karim Wade qui s’est réfugié dans un hôtel luxueux de Doha depuis 2016. Comment Karim Wade a-t-il pu prendre cette décision sans réunir les instances du PDS pour décider des alliés du Parti ? Cette décision ne fait pas l’unanimité et « Abdoulaye Wade fera un communiqué dans les prochains jours » ajoute notre source. Du côté de l’establishment de Karim Wade, personne n’ose encore assumer cette décision…« Et ce n’est pas Karim Wade lui-même qui fera une déclaration dans ce sens… » conclut la source…

La Rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (1)