Que deviendra le pds si tous ses hommes se rallient à macky?

Le Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds) a annooncé la composition du nouveau Secrétariat exécutif national (Sen) de sa formation politique. Une liste dans laquelle le maire de Dagana, Oumar Sarr, a été écarté. Le pape du sopi Me Abdoulaye Wade a promu son fils, Karim Wade, qui occupe, désormais, le poste éminemment stratégique de Secrétaire général adjoint chargé de l’orientation, de la modernisation et de l’élaboration des stratégies politiques du parti. Une décision qui n’agrée pas Mouhamed Samb, Secrétaire général du cadre de concertation libéral.

 Mouhamed Samb se demande, « Où va réellement le Parti démocratique sénégalais (Pds) au moment où 60% de ses hommes politiques ont rallié le Président Macky Sall ».

Il appelle les autres membres du Pds laissés en rade à venir seconder leurs frères déjà aux côtés de Macky Sall pour un Sénégalais émergent.

« Il est inconcevable qu’aujourd’hui Karim Wade manipule le PDS et son père (Ndlr Abdoulage Wade) depuis Doha. Car, quand Oumar Sarr se battait aux côtés de son père, Karim Wade était absent. Karim doit avoir le sens de la retenue », s’indigne M. Samb.

Dans un autre registre, il aborde la question d’une éventuelle dissolution de l’Agence des Aéroports du Sénégal (Ads) dirigée par Pape Maël Diop. Le Secrétaire général du cadre de concertation libéral invite le chef de l’Etat à renoncer à ce projet. « L’ADS et son directeur abattent un travail au même titre que l’AIBD. Avec tous les efforts consentis par Pape Maël Diop pour la structure, une idée de la dissolution de l’ADS n’est pas la bienvenue », conclut-il.

Pour rappel, selon le développement des dernières informations, l’agence des ADS deviendra une simple direction qui sera rattachée à l’aéroport international Blaise Diagne.