Ultimate magazine theme for WordPress.

RDC…L’état payait 50.000 fonctionnaires fictifs

Rassemblement des fonctionnaires à la place Golgota à Kinshasa- Gombe
0

En République Démocratique du Congo (RDC), les fonctionnaires fictifs coutent plus de 2 millions de dollars, chaque mois, pour l’Etat congolais, rien qu’en payant les doublons. Chaque mois, des millions s’évaporent des caisses de l’État congolais pour rémunérer des agents doublons, fictifs et déserteurs.

Une audit au sain du ministère de la fonction publique qui a duré quatre mois a permis de découvrir de pot au rose. Les conclusions ont été rendues publiques lors de la réunion du Conseil des ministres et indiquent de cette énorme perte mensuelle pour l’Etat congolais,

Le contrôle a été initié par le Service informatique du secrétariat général au Budget, sur une partie de la base de données. Selon Aimé Boji, ministre du Budget, 49 591 cas de doublons sur noms, post-noms et matricules perçoivent environ 2 millions de dollars par mois.

Il existe également 357 cas de doublons parfaits, à savoir de noms identiques, mais il ne s’agit pas forcément d’agents cumulards ou fictifs, précise une source administrative. Cette dernière estime que le phénomène serait beaucoup plus répandu que les chiffres dévoilés, la méthode de calcul étant jugée peu fiable.  Officiellement, du président de la République aux huissiers, l’Etat paye environ 1 million 400 000 agents et fonctionnaires.

En juillet dernier, le ministre de la Fonction publique avait déjà décelé des fonctionnaires fictifs qui font perdre au Trésor public 240 millions de dollars, chaque année.

Dans le compte-rendu de la réunion gouvernementale, le ministre du Budget réclame…lire la suite ici

laissez un commentaire