Ultimate magazine theme for WordPress.

Reçus au Palais…les membres de BBY-Rufisque oublient les maux de leur commune

0

Macky Sall continue d’ouvrir son palais aux forces politiques de son camp. Ce vendredi, il a reçu au Palais (et non à la permanence de l’APR !) Benno Bokk Yakkar (BBY) de Rufisque conduit par les ministres Oumar Guèye, Ismaïla Madior Fall et l’ancien président du Conseil départemental Souleymane Ndoye. Seulement les Rufisquois doivent avoir honte de leurs leaders politiques.

Les radars du journal Le Témoin braquées au Palais renseignent que, durant les heures qu’a duré cette audience, les orateurs ont quasi pleuré devant Macky Sall pour dire que Rufisque département et commune a été oublié dans la distribution de postes au niveau des grandes directions et agences. Même au niveau des emplois offerts, le département a été laissé en rade. A part Souleymane Ndoye, aucun autre orateur n’a informé le président de la République des maux de Rufisque. Une ville qui est plongé dans un dénuement total en termes d’infrastructures sportives.

Les terrains de basket et de hand-ball en pleine ville sont délabrés. Les cimetières de Rufisque et Bargny sont pleins. Sous peu, les deux villes auront des difficultés pour enterrer leurs morts. La réserve foncière destinée aux populations a été accaparée par la Sococim en complicité avec l’administration locale. Les populations victimes de l’avancée de la mer n’auront plus un espace de recasement. Les travaux de la route nationale trainent en longueur. Bref Rufisque vit un cauchemar et le nouveau maire, avec ses maigres moyens, se bat pour renverser la tendance. Au lieu d’évoquer tous ces maux de leur ville, les dirigeants BBY de Rufisque sont plutôt obnubilés par des strapontins.

Pas étonnant, dans ces conditions, qu’ils soient régulièrement battus par l’opposition. A la fin de la cérémonie, ils ont reçu un « pass » (prix du transport) de 40 millions de francs venant de Macky Sall. Le tong-tong fera que chacun va empocher la modique somme de 100.000 frs qui ne peut même pas coûter un mouton.

laissez un commentaire