Ultimate magazine theme for WordPress.

« Report élection » : le deal « Macky-Karim »…Affair bou graw

0

Le débat du report de l’élection présidentielle est lancé depuis que la candidature de Karim Wade a été rejetée pour parjure sur la nationalité. La décision du Conseil Constitutionnel (CC) ne souffre d’aucune illégalité. Et pourtant la majorité présidentielle s’est engouffrée dans cette brèche ouverte par son adversaire de tous les jours, le PDS de Karim Wade. Que cache cette précipitation du parti de Macky Sall à appuyer la commission d’enquête parlementaire voulue par Karim Wade, sachant que « les décisions du CC ne sont susceptibles d’aucun recours ». Est-ce un nouveau deal de la famille libérale ?

Le PDS de Karim Wade et l’APR de Macky Sall s’agitent sur la décision du Conseil Constitutionnel de rejeter la candidature à l’élection présidentielle de 2024. Ces deux partis ont mis sur pied une Commission d’enquête parlementaire même s’ils ont conscience que les décisions du CC ne sont susceptibles d’aucun recours et s’imposent aux pouvoirs publics et à toutes les autorités administratives et juridictionnelles ».

Ce principe, le Président de la République Macky Sall l’a fait savoir au Collectif des candidats recalés qui avait sollicité une rencontre avec lui pour discuter de la décision du Conseil Constitutionnel de ne pas retenir leurs candidatures. D’ailleurs, le ministre conseiller, porte-parole de la Présidence de la République Yoro Dia l’a exprimé après la rencontre. Alors pourquoi ce simulacre d’enquête ?

élect
L’Assemblée Nationale du Sénégal

Les députés de l’APR et ceux du PDS, ensemble pour plaider le cas Karim Wade…Cela ne vous semble pas bizarre ? Que gagne Macky Sall en soutenant publiquement Karim Wade contre des juges émérites ? En politique, on ne fait rien pour rien…et on ne dit jamais, « jamais ». Selon l’analyste maison de xibaaru, il y a déjà un rapprochement de groupes parlementaires, c’est une première.

C’est comme si, il y a accord entre le PDS et l’APR. Il est bizarre que l’APR, malgré la position affirmée du Chef de l’Etat, s’allie avec le PDS pour la création d’une commission d’enquête parlementaire dont le travail n’est ni plus ni moins que de faire reporter la date de la tenue de l’élection présidentielle. Ce qui serait inédit dans l’histoire politique du Sénégal, si cela devait arriver. Pour la première fois, on risque d’assister à une élection présidentielle au Sénégal qui va être reportée à quelques semaines de sa tenue.

élect

C’est pourquoi, tout ceci cache un deal. Le PDS soutient toutes les actions du groupe parlementaire Benno depuis 2022 et très souvent contre Yewwi Askan Wi. Benno Bokk Yaakaar ferme les yeux et soutient sans condition, Wallu, la coalition de Karim Wade. Et si ce soutien cachait une alliance électorale pour le triomphe du candidat de Benno à la prochaine élection présidentielle en vue d’une gestion commune du pouvoir de 2024 à 2029 ?

 

Entre le PDS et l’APR, on est parvenu à la même analyse, le pouvoir ne doit pas échapper aux libéraux et tomber entre d’autres mains surtout aventurières. Et comment faire pour empêcher tout ça. L’affaire Karim Wade est une occasion de remettre tout en question et de conduire à un report de la date de la tenue de l’élection présidentielle. Occasion idéale pour négocier sur comment faire pour conserver le pouvoir.

En cas d’accord, le PDS va soutenir le candidat de Benno Bokk Yaakaar Amadou Ba. Ainsi, il y aura une gestion commune du pouvoir entre les deux partis. Aussi bien le PDS que l’APR n’ont intérêt de voir le candidat d’Ousmane Sonko, Bassirou Diomaye Faye gagner l’élection présidentielle. Tous les deux partis sont conscients des conséquences que cela pourrait entrainer. Voilà pourquoi, ils font alliance et sont tombés d’accord sur la mise sur pied d’une Commission d’enquête parlementaire sur les raisons pour lesquelles, la candidature de Karim Wade a été rejetée.

Pour le moment, le PDS et l’APR qui sont tombés d’accord, font bloc pour que le pouvoir ne tombe en 2024 entre d’autres mains. Quitte à repousser la date de la tenue de l’élection présidentielle. On le sait aussi bien au PDS qu’à l’APR, on reste de grands manœuvriers. Les calculs politiques ont été effectués. Au PDS et à l’APR, l’on mise pour la continuité et la stabilité du pays.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

 

laissez un commentaire
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra