Révélations…Des ministres et DG accusés de financer ÑOO LANK

Matar Diop, Haut conseiller des collectivités territoriales, vient de faire une accusation de nature à ébranler la république. Il accuse des ministres, directeurs généraux et présidents d’institutions de financer le mouvement Ñoo Lank

« Il s’agit d’une chaîne constituée de leaders de notre parti et de notre coalition. Ces gens sabotent la politique du Chef de l’État et financent le mouvement Ñoo lanK. Nous les avons identifiés et nous les dénoncerons dès que nous en aurons l’autorisation »

Matar Diop dénonce, ainsi le silence qu’il qualifie de « coupable » de certains membres du gouvernement « face aux multiples attaques dont le Chef de l’État est la cible, alors qu’eux sont protégés par des jeunes mécaniquement entraînés à riposter lorsqu’ils sont visés » .