Ultimate magazine theme for WordPress.

Saint-Louis : Le futur maire devant une équation à plusieurs inconnues

0

Les élections locales, si elles ne sont pas repoussées, auront lieu dans un peu moins de cinq (5) mois. Comme un peu partout au Sénégal, Saint-Louis devra choisir la personne idéale pour mener à bien les affaires de la cité. Les candidatures se déclarent, les alliances se font et se défont au fur et à mesure que les échéances approchent. C’est une excellente chose que d’avoir plusieurs candidats car cela permettra aux citoyens d’avoir un large choix, pourvu que ces candidats aient un programme qui satisfasse les attentes et ambitions des populations de leur localité.

À Saint-Louis du Sénégal, celui qui aura la malchance d’être le prochain Maire ( oui, la malchance parce que la ville de Mame Coumba Bang est très en retard en termes d’emploi des jeunes, d’infrastructures créatrices d’emplois, de salubrité, d’assainissement, de fluidité dans la circulation, d’approvisionnement en eau potable… la liste est loin d’être exhaustive) devra faire face à une équation à plusieurs inconnues. Comme nous le citions plus haut, Saint-Louis égrène un long chapelet de problèmes, d’espoirs perdus, de terres dilapidées, d’habitations rasées, d’odeurs pestilentientielles, de tas d’immondices, d’inondations récurrentes… Tout le monde voudrait être le Maire de cette belle localité, de la première capitale de l’A.O.F (Afrique Occidentale Française) et du Sénégal indépendant. Mais, ont-ils pesé la lourdeur de cette charge? Connaissent-ils les problèmes auxquels sont confrontés les populations? leurs attentes? leurs aspirations? Et plus important, bénéficient-ils de la confiance des Saint-Louisiens?

De tous les candidats déclarés à la mairie de cette commune, aucun ( et nous pesons bien nos mots) n’est en mesure de soulager les souffrances des populations, si ce n’est le Professeur Mary Teuw Niane. Il faut rappeler que la candidature de l’actuel Président du Conseil d’Administration du groupe PETROSEN HOLDING est mue par une volonté populaire, une demande sociale des populations saint-louisiennes qui, depuis bien des années, pressent le Professeur afin qu’il se présente à la mairie. Une demande sous-tendue par les inombrables qualités et les capacités de l’homme à relever les défis les plus incroyables. Dans ses différentes sorties médiatiques, il est facile de saisir combien le Professeur Mary Teuw Niane a pris à bras le corps les préoccupations de ses concitoyens. Ses visites de proximité, sa complicité avec la jeunesse et avec les personnes du troisième âge, son implication dans la chose publique, son sens aigu de l’analyse, sa véracité, son désir de toujours faire avancer les choses, font du Professeur le candidat idéal dont Saint-Louis a besoin pour redorer son blason. Nous n’irons jamais jusqu’à avancer que l’actuel maire Mansour Faye n’a rien fait de bon (il a essayé tant bien que mal mais c’était trop tard car c’est dans sa période de dérogation qu’il a voulu faire quelque chose qui lui permettrait de rempiler à la tête de la mairie), mais le Professeur Mary Teuw Niane pourra faire plus que lui et mieux en seulement cinq années. Rappelons que l’actuelle équipe municipale en est à plus de sept années à la tête de la mairie mais que les problèmes demeurent, sinon s’empirent.

À écouter le Professeur, en se basant sur ses visites de proximité, mais surtout en se référant sur le flux avec lequel les populations adhérent à sa vision novatrice, il en ressort que cette équation à plusieurs inconnues dont nous parlions tantôt saura être résolue par l’ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur du Sénégal, car de tous, il est le seul ayant un programme susceptible de sortir Saint-Louis de cette pénombre obscure dans laquelle est est entrée depuis bientôt huit années, huit longues et interminables années. Espérons que cette longue série d’années moroses ne sera pas prorogée par un recul des joutes locales.

C’est le lieu de signaler que la Mouvance MTN ( l’équipe avec laquelle il travaille), même en l’absence du Professeur, abat un travail extraordinaire. Cette équipe, qui a su se tenir debout même dans les périodes les plus obscures, est une force tranquille que tout le monde envie au Professeur. Alors, pour le salut de notre chère ville, le choix qui s’impose est celui de Mary Teuw Niane, l’homme des défis.

Mary Teuw Niane, pour un Saint-Louis nouveau où il fait bon vivre, avec une jeunesse qui trouve du travail et des femmes au cœur du développement.

Bacary Seck.

laissez un commentaire