Son musicien frappe sa copine…Davido le vire

Le célèbre  musicien nigérian, David Adeleke alias Davido vient de  licencier Sanni Goriola alias Lil Frosh, l’un des artistes signés dans  sa maison de disques pour avoir prétendument battu sa petite amie, Gift Camille.

Lil Frosh, qui a rejoint le label de Davido (DMW) en octobre 2019 en tant que nouvel artiste, a été appelé lundi pour avoir prétendument brutalisé sa petite amie.

Aux dernières  nouvelles, la maison de disques nigériane Davido Music Worldwide (DMW), qui appartient à David Adeleke, a annoncé le licenciement de Lil Frosh, pour avoir agressé physiquement sa petite amie, Camille Gift.

La décision a été annoncée dans une déclaration de la maison de disques, publiée mardi 06 octobre 2020  sur la page Instagram de Davido. Dans cette déclaration, la maison de disques a écrit qu’elle ne tolérerait, ni ne prendrait à la légère les problèmes de violence domestique dont Lil Frosh a été reconnue coupable, à la suite de ses « enquêtes internes ».

davido

« Il n’y a aucune excuse pour les actions de Lil Frosh et nous comprenons qu’il n’y a rien qui puisse être dit ou fait pour enlever l’insensibilité montrée.  Suite aux enquêtes internes menées par le label, nous n’avons pas d’autre choix que de résilier le contrat d’enregistrement qui existe entre le label et Lil Frosh, avec effet immédiat. Par la présente, nous sévissons immédiatement contre toute affiliation avec  Sanni Goriola Wasiu alias Lil Frosh », peut-on lire dans la déclaration.

Le label de Davido a également déclaré qu’il condamnait fermement les actes de violence domestique et qu’il se tenait aux côtés de toutes les victimes de violence domestique.

Les photos du visage gonflé et des yeux injectés de sang de la belle dame ont été diffusées sur les médias sociaux. Camille est également allée sur sa page Instagram pour raconter son histoire. Elle a écrit qu’elle est consciente qu’elle aurait dû s’exprimer plus tôt mais qu’elle espère qu’il changera.

davido

« @lhilfrosh et moi sortons ensemble depuis près de 10 mois maintenant et il m’a maltraitée physiquement, mentalement et émotionnellement. Au début, j’espérais sincèrement qu’il allait changer mais il ne l’a pas fait, cela a commencé par me dépouiller de mes amis en me disant à qui parler et à qui ne pas parler. Ça a grandi jusqu’à ce qu’il me batte à chaque fois que nous nous disputions, qu’il détruise mon téléphone, me verse de l’eau, me filme même nu et menace de poster », a relaté Gift Camille.

Et d’ajouter : « Cela s’est produit le 15 septembre dernier, ce qui a entraîné une hémorragie interne dans ma tête, confirmée par les médecins ». Elle a par ailleurs déclaré  que, sa famille lui prodiguait des soins de santé et appréciait tous ceux qui l’ont soutenue tout en demandant que justice soit faite.