Sonko brûle le pays…Dakar capitule, Bignona explose…

Le leader du Pastef Ousmane Sonko est-il devenu dangereux pour la sécurité publique ?

Le Sénégal en ébullition : Ousmane Sonko réussit son coup

Ousmane Sonko a tenté, et il a vraiment réussi son pari. Ousmane Sonko a brûlé le pays. Dakar capitule, Bignona explose. Ousmane Sonko a fait une démonstration de force à Dakar mais en Casamance, plus précisément à Bignona, il a fait une razzia. Les partisans du leader du Pastef ont démontré qu’ils étaient les patrons de la rue au cours de la journée du lundi 5 février. Ils ont attaqué des stations d’essence, vandalisé la maison du maire Mamadou Lamine Keïta et saccagé des édifices publics.

A Bignona, les partisans de Pastef ont même osé affronter l’armée, alors que la zone sud se trouve en ce moment en pleine ébullition. Pourtant, l’armée a tout fait pour les appeler au calme. Mais, ils ont voulu tout mettre à feu et en flammes. Et ceci, gratuitement. Quand le leader du Pastef va-t-il s’arrêter. Peut-être quand il aura fini de brûler le Sénégal tout entier…

Ousmane Sonko a planifié son coup. Peut-être, était-ce la seule manière pour lui de dénoncer un complot de l’Etat contre lui, alors qu’il est accusé par une jeune fille de « viols répétitifs » exercés sur sa personne ? A présent, personne ne veut plus savoir si Ousmane Sonko est coupable ou non dans cette affaire ? Ousmane Sonko a réussi à détourner l’attention d’une partie de l’opinion, et réussi à brûler le Sénégal. C’est ce qu’il voulait.

Plus personne ne l’arrêtera. Il a réussi son premier coup, et il tentera un autre. Et, ce sera quand l’Assemblée nationale aura fini de lever son immunité parlementaire et qu’il devra répondre devant les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie pour les faits pour lesquels, il est accusé.

Tout se déroule comme si Ousmane Sonko n’a aucun intérêt à ce que la vérité se manifeste dans cette affaire de « viols » dont il est accusé. Or, voilà ce qui doit importer le plus. Aujourd’hui, les observateurs meurent de savoir ce qui s’est réellement passé. Pourquoi, une jeune fille s’est réveillée un beau matin pour accuser le leader du Pastef de « viols » ?

La rédaction de Xibaaru