Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko reste le maître du jeu…Macky fonce droit dans le mur

1

Le Président Macky Sall perd complètement le contrôle de la situation créée par le report de l’élection présidentielle ! Depuis qu’il a pris cette décision unilatérale , il ne sait plus sur quel pied danser. Désormais, celui qu’on qualifiait de génie politique fonce droit dans un mur. Et le chef de l’Etat va emporter avec lui sa coalition. Le malheur de Macky fera le bonheur de Ousmane Sonko. Le leader de l’ex Parti des Patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) revient au devant de la scène malgré lui.

Qui a conseillé au Président Macky Sall de reporter l’élection présidentielle ? Ceux ou celles qui l’ont poussé à faire ça, ont mis le locataire du Palais dans une situation très compliquée. L’image du chef de l’Etat est écornée. Des manifestations sont notées depuis sa déclaration. Face à la situation dégradante, le commandant en chef esta décidé d’engager le dialogue. Benno Bokk Yakaar a beau le nier, le Président de la République cherche des portes sorties face à son erreur politique. Et après la tempête déclenchée par Karim Wade, une seule personne peut le sortir de cette mauvaise passe.

macky

Il s’agit du leader de l’ex Pastef. Guy Marius Sagna a bien raison. Le régime fait tout pour négocier avec Sonko. Toutes les décisions prises depuis le report de la présidentielle vont dans le sens de draguer les patriotes. En Conseil des ministres, le président a demandé à la ministre de la Justice, Aïssata Tall Sall, de prendre des mesures pour pacifier l’espace public, son premier appel à la libération de certains détenus politiques. Accélérant la cadence, le chef de l’Etat préparerait une loi d’amnistie pour les évènements ayant conduit aux émeutes de mars 2021 et de juin 2023. Un choc pour les familles des victimes et pour tous les sénégalais qui ont vu leurs biens partir en fumée.

Toutes ces mesures devraient pousser Ousmane Sonko à la table des négociations. Depuis sa prison, le patriote en chef est devenu un véritable faiseur de roi. Tout le monde lui court après. Mais cette décision du président ne fait pas l’unanimité. Et au sein de Benno et l’ex Pastef, deux courant s’affrontent. Pro et anti dialogue se crêpent les chignons. Mais Macky se trompe s’il pense que le maire de Ziguinchor va le tirer d’affaires. Selon des analystes, « Sonko ne va jamais dialoguer avec Macky. Le leader de PASTEF ne perdra pas son temps à aller discuter avec un Macky Sall déjà à terre ».

macky

Ousmane Sonko a toujours montré la haine qu’il nourrissait à l’encontre de Macky Sall. Même s’il était élu président, le patriote en chef n’avait pas prévu de faire une passation en bonne et due forme avec le chef d’Etat sortant. Mais ce dialogue est la seule voie pour le leader de l’opposition de revenir dans le jeu politique. Avec une bonne entrée en matière, il peut reprendre sa place de leader. Malheureusement, son numéro 2, Bassirou Diomaye Faye, sera définitivement noyé. Un sacrifice qui en vaut la peine.

Si Macky Sall commet l’erreur de remettre Ousmane Sonko dans le jeu politique, Benno Bokk Yakaar peut se voir déjà dans l’opposition. Après le report de la présidentielle, la mouvance présidentielle n’aura aucune chance face au patriote en chef. Et cela, le pouvoir n’est pas sans le savoir. Arrivé au pouvoir, rien ne garantit au président de la République qu’il ne sera pas poursuivi par les nouveaux patrons. Le maire de Ziguinchor a toujours été strict par rapport à la reddition des comptes. Pour lui, il est hors de question que Macky quitte le pays après la perte du pouvoir

«Il (Macky Sall) va rendre compte aux Sénégalais. On ne peut pas gouverner un pays de la sorte et ensuite partir comme si de rien n’était. Ce temps est révolu au Sénégal. Quand ils seront balayés, il faut qu’ils rendent compte de leur gestion. Je ne menace personne, mais il faut qu’ils rendent compte», avait déclaré Ousmane Sonko. Alors, le président sait déjà ce qui l’attend s’il perd le pouvoir. Ce dialogue sera plus un problème qu’une solution pour Benno.

macky

Macky Sall a joué et il a perdu face à l’opposition. Désormais, il est condamné à faire les yeux doux à son principal adversaire. Un choix qui risque de lui être fatal. Le maire de Ziguinchor n’est pas du genre à faire des concessions. Même pour sortir de prison. Mais le patriote en chef doit, pour une fois dans sa vie, jouer intelligemment. Aujourd’hui, il est inéluctablement le maître du jeu politique !

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra