Sonko oublie Coran…et s’agenouille devant Wade

Manipulation : Ousmane Sonko, l’éternel menteur se signale à nouveau

Oumane Sonko, le chef de file du Pastef est un éternel menteur, mais également un grand manipulateur. C’est lui Ousmane Sonko qui, il n’y a guère longtemps, soutenait que tous les anciens Présidents de la République du Sénégal méritaient d’être poursuivis en justice. A travers une telle déclaration, Ousmane Sonko ne faisait que manifester tout son mépris à l’endroit de l’histoire du Sénégal. Ousmane Sonko connu pour son attrait pour le salafisme, fait pourtant fi des enseignements fondamentaux du Saint Coran.

L’un de ses enseignements fondamentaux met en garde tout croyant contre les sept péchés capitaux dont la jalousie et la haine. Or, tout ce que fait Ousmane Sonko est rempli de jalousie et de haine. Ousmane Sonko ne peut se réveiller un beau jour et se transformer en un ange.

Le chef de file du Pastef, fieffé menteur a cru bon, adresser au peuple sénégalais un message à l’occasion de la tabaski. Que dit-il dans son message, où il croit bon masquer tout son côté démoniaque ? A l’endroit de Me Abdoulaye Wade, il fait un clin d’œil : « Beaucoup de personnes ignorent mes relations avec le Président Abdoulaye Wade, mais sachez que je l’apprécie surtout pour sa générosité de cœur envers tous, même ses adversaires. Bien que nos intérêts politiques soient divergents, il a été le premier à me mettre en garde contre la jalousie et la haine ».

Ousmane Sonko ne croit un seul mot de tout ce qu’il dit à l’endroit de Me Abdoulaye Wade. Mais, opportunisme quand tu nous tiens ! Ainsi donc, selon Ousmane Sonko, Abdoulaye Wade a été « le premier à (le) mettre en garde contre la jalousie et la haine. » Malgré son discours, Ousmane Sonko reste un homme rempli de haine et de jalousie.

Personne n’a jamais vu Ousmane Sonko se lever pour se soucier du sort réservé à Karim Wade plongé dans son « exil forcé » au Qatar. Au contraire le menteur Ousmane Sonko pense même que cette situation le favorise. Car, dans sa logique, plus Karim Wade est écarté des affaires politiques, plus lui voit un de ses adversaires à la course pour la présidence de la République être éliminé.

Ce qui est de la pure jalousie. Ousmane Sonko fenn rek…

La rédaction de Xibaaru