Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonko met Guy Marius Sagna dans un gros pétrin…C’est grave !

0

Sonko plonge Guy Marius Sagna dans le piège de la France…

L’interview de Ousmane Sonko avec France 24 et RFI continue d’alimenter les débats. Le leader du parti des Patriotes Africains du Sénégal pour l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) s’est complètement couché devant la France. Beaucoup soupçonnent le maire de Ziguinchor de faire un clin d’œil à ses ennemis d’hier pour être le prochain président en 2024. Cette sortie du maire de Ziguinchor est une véritable gifle pour Guy Marius Sagna du mouvement « Frapp France Dégage ». Ce dernier, député de la région de Ziguinchor, est le porte étendard du combat contre la France au Sénégal.

sonko
Le mouvement Frapp-France Dégage de Guy Marius Sagna

Guy Marius Sagna doit vraiment avoir la gorge serrée après le dernier interview de Ousmane Sonko avec deux médias français, autrefois contestés. Leader du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (FRAPP-France dégage), Guy Marius Sagna, a mené tous les combats contre l’impérialisme au Sénégal. Il a toujours reproché au président Macky Sall sa soumission au pays de Macron. Mais aujourd’hui, c’est son mentor politique qui est allé se coucher sous les pieds de « l’envahisseur ». Ce qui étonne les sénégalais, c’est le silence de Guy Marius Sagna après cette volte-face de Sonko.

Le mal du continent pour Guy Marius Sagna, c’est la subordination des dirigeants africains à l’ancienne puissance coloniale, dont il critique toute présence. Le député de la coalition Yewwi Askan Wi a toujours vu les médias français, RFI, TV5, Le Monde, France 24, comme des concurrents de la presse nationale. Cela n’a pas empêché Ousmane Sonko d’aller se ridiculiser chez eux. Car faut-il le rappeler, le leader de Pastef avait juré qu’il ne partagerait jamais le même plateau avec des journalistes de ces groupes de presse. Pourtant il l’a fait et personne au sein des patriotes n’ose parler de cette bourde communicationnelle de Sonko.

En ayant agi comme un novice en politique, Ousmane Sonko vient de condamner Guy Marius Sagna. Le parlementaire a toujours été constant dans son combat contre la France. Jusqu’à ce jour, Guy n’a jamais prêté le flanc. Mais cette sortie de Sonko le pousse à choisir son camp. Continuer le combat contre la françafrique ou se soumettre à la domination des néocolons. En acceptant de continuer le combat, le leader du FRAPP devra tôt ou tard faire face à son mentor. Car si l’Elysée sponsorise Sonko, il deviendra le nouveau gouverneur français au Sénégal. Ce long silence de Guy laisse croire qu’il n’est pas du tout d’accord avec les réponses que Sonko a servi aux journalistes.

sonkoGuy Marius Sagna est désormais dans les habits d’un grand homme politique. Il pourrait s’aventurer à suivre le maire de Ziguinchor dans son opération de charme à la France. Cette posture dangereuse va décrédibiliser l’activiste aux yeux des sénégalais mais aussi de ses pairs sur le continent. Car des panafricanistes comme Kémi Séba et Nathalie Yamb ont montré qu’il n’était pas d’accord avec cette sortie du patriote en chef. Pour quelqu’un qui avait appelé à boycotter tous les produits français, Guy ne devrait pas tomber dans le piège silencieux de Sonko. Ce silence le place dans le mauvais côté du podium. Tout le monde attend sa position sur cette sortie du présumé bourreau de Adji Sarr.

Au-delà de la sortie de Sonko sur les médias français, le silence de Guy Marius Sagna sur les relations tendues entre le maire de Ziguinchor et les étudiants laissent beaucoup de questions en suspens. Conseiller municipal et député réputé proche du peuple, il n’a montré aucun égard envers ces jeunes qui réclament un logement à Dakar. Au moment où des voix se lèvent pour remettre Sonko sur les rails avant 2024, Guy commence à tourner le dos à son combat pour le peuple. Pourtant c’est ce peuple qui lui a donné ce manteau de député. Il urge qu’il redevienne ce « guerrier » qui n’hésite pas à défier les forces de l’ordre uniquement pour défendre les intérêts communs.

C’est maintenant que les sénégalais vont connaître la véritable personnalité de Guy Marius Sagna. Sa lancée politique ne doit pas le pousser à oublier les fondamentaux qui ont fait de lui un député. Le combat ne fait que commencer. Au-delà de Macky Sall, il doit avoir l’honnêteté de rappeler son mentor à l’ordre. Il ne doit pas laisser passer les dérapages de Sonko ces derniers jours. Les sénégalais attendent de lui qu’il reste un fervent défenseur du peuple. Dans le cas contraire, il aura trahi toutes les personnes qui ont placé une confiance aveugle en lui.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire