Ultimate magazine theme for WordPress.

Remaniement : voici les ministres « brouteurs » qui doivent être limogés…

0

Ils ont dilapidé les fonds Covid comme des brouteurs qui volent l’argent d’honnêtes citoyens qui gagnent durement leur vie.  Ces ministres qui ont autorité dans leur département, ont donné des ordres de décaissement pendant la pandémie de la Covid pour gérer les urgences. Au finish, les 1000 milliards récoltés par l’État auprès de donateurs sont partis dans le vent ou dans les poches des profiteurs. Aujourd’hui, le président doit sévir. Et les ministres « brouteurs de la Covid » qui doivent être limogés…ont été identifiés.

ministreLes Sénégalais sont à l’écoute du Président de la République Macky Sall. Des ministres sont cités dans le rapport dans le rapport de la Cour des comptes qui a révélé des scandales au sujet de la gestion des fonds liés aux secours des populations et aux secteurs d’activité impactés par la Covid-19. Les ministres cités sont Mansour Faye, Moustapha Diop chargé du Développement industriel, ainsi que les anciens ministres Matar Ba, Abdoulaye Diouf Sarr et Abdoulaye Diop qui ne figurent pas dans le gouvernement.

Ils doivent tous faire l’objet de sanctions et répondre de leurs actes de gestion devant la justice. Seulement le Président de la République Macky Sall donne l’impression de les protéger. Face à l’indignation des populations, des ONG et des bailleurs de fonds sur ce qui est un véritable carnage financier, le Président de la République s’est contenté uniquement de filer le dossier au Premier ministre lui demandant de l’étudier afin qu’il décide de la suite à donner.

Il a fallu la clameur populaire pour que le Garde des Sceaux, ministre de la Justice daigne transmettre le dossier au Procureur de la République. Toutefois, l’opinion qui réclame que les coupables d’un tel carnage financier soient sanctionnés, risque de rester sur sa faim. Tout indique que ce n’est que pour faire taire l’opinion sur cette affaire que l’on a annoncé cette saisine du Procureur par le ministre de la Justice. Qui sont ceux qui sont concernés par cette saisine du ministre de la Justice ?

 

ministre
Le ministre d’Etat, Ismaïla Madior Fall, ancien ministre de la Justice

Ismaïla Madior Fall oublie délibérément dans sa saisine au Procureur de la République tous les ministres cités pour demander l’ouverture d’une information judiciaire contre des DAGE. Il s’agit ainsi de Aliou Sow DAGE du ministère de Mansour Faye, Mohamed Faye DAGE du ministère de la Jeunesse, Suzanne Lô DAGE du Commerce, Bamba Amar DAGE du Développement industriel et Léonce Nzalé DAGE de la Communication.

Comme si ces DAGE ont agi de leur propre chef, alors que ce sont leurs ministres qui leur donnent des instructions. Les DAGE ne font qu’obéir aux ordonnateurs de dépenses qui sont leurs patrons. Aujourd’hui, tout semble que ce sont eux qui vont payer à la place des ministres cités. Comme toujours, au Sénégal, on veut encore que ce soient les lampistes qui paient. Alors que les véritables responsables du carnage financier vont continuer à narguer les populations.

Les associations de la Société civile, les activistes et l’opposition ne sont pas du tout dupes. Ils exigent que tous les coupables sans aucune exception, soient punis. Le Président de la République aura beau vouloir ramer à contre-courant de la volonté populaire, l’opinion ne reculera pas dans cette affaire. Le Président de la République Macky Sall doit être juste en acceptant de sanctionner tous les ministres épinglés, ne serait-ce que pour donner des gages de transparence au FMI et à la Banque mondiale. En effet les institutions de Bretton Woods suivent avec attention cette affaire.

C’est pourquoi le président Macky Sall n’aura pas d’autre choix. La marge de manœuvre qu’il a dans cette affaire, est réduite. Tous les délinquants financiers doivent sans aucun favoritisme, payer…à commencer par son beau-frère Mansour Faye…

Mame Penda Sow pour xibaaru.sn

laissez un commentaire