Ultimate magazine theme for WordPress.

Traquée par le Palais et les Wade…Mimi cherche alliés de taille

0

La nouvelle cible des faucons du Palais…les alliés qu’il faut à Mimi Touré

Une nouvelle voie semble s’ouvrir contre Macky Sall. Depuis plusieurs mois, Ousmane Sonko occupe le plus haut sommet de l’opposition contre la gouvernance du chef de l’Etat. Mais depuis quelques jours, un nouveau joueur est entré en scène. Il s’agit de l’ancienne première ministre Aminata Touré. Cet ancien membre de la mouvance présidentielle est bien parti pour devenir le plus grand problème du régime en place. Mais Mimi devra encore faire certains efforts pour pouvoir prendre sa revanche après une énième trahison de Macky.

Aminata Touré a engagé la bataille contre Macky Sall. Lors d’un point de presse, ce week-end, elle a officiellement acté la fin de son compagnonnage avec le chef de l’Etat. Et si Mimi Touré a pris une telle décision, c’est parce qu’elle en a eu marre d’être abusée par le locataire du Palais. Alors, la prédécesseure de Idrissa Seck au Conseil Économique Social et Environnemental (CESE) compte laver l’affront. Une nouvelle trajectoire qui fait d’elle une épine sur sous le pied de Macky. Mais, elle a besoin de s’armer davantage pour faire face aux problèmes qui se dressent devant elle.

Mimi la cible des Karimistes et des faucons

mimiEn effet, des problèmes Mimi en a. Depuis qu’elle a tourné le dos à Macky Sall, elle est devenue une cible ambulante. Les premiers à la dézinguer sont les partisans de Karim Wade. Pour Nafissatou Diallo du Parti Démocratique Sénégalais, Aminata Touré est une « manipulatrice de premier ordre ». Elle va même jusqu’à douter de la sincérité de Mimi Touré sur la question du troisième mandat. Et si ce Karimiste est autant remonté contre Mimi, c’est uniquement parce qu’elle n’arrive pas à pardonner à Mimi le rôle qu’elle a joué dans l’arrestation et l’exil du Prince de Qatar.

Pour d’autres membres de l’opposition, Mimi est mal placée pour se dresser contre le locataire du Palais. Car elle est comptable de tout ce que Macky Sall a fait durant ces dix dernières années. D’ailleurs, c’est l’une des raisons pour lesquelles, la meute de Benno Bokk Yakaar ne l’a pas raté. On a vu de grands noms de la mouvance présidentielle insulter publiquement leur ancienne camarade. Ce qui confirme Mimi sur l’existence d’un Comité Spécial d’Insultes et d’Invectives (CSII) au Palais.

La task-force Mimi pour contre-attaquer

mimiMais toutes ces attaques ne font que propulser Aminata Touré au sommet. Ancienne première ministre du Sénégal, ancienne Présidente du Conseil Economique, Social et Environnementale (CESE), ancienne ministre de la Justice, tête de liste aux dernière législatives de juillet 2022 de Benno et ancien haut fonctionnaire des Nations Unis, Mimi Touré ambitionne d’être la première femme élue, présidente de la République du Sénégal. Pour y arriver, elle aura besoin de soutien.

De grands noms de la politique sénégalaise ont le profil pour travailler avec Aminata Touré. Si l’ancienne première ministre arrive à enrôler un diplomate comme Mankeur Ndiaye, elle aura une forte assise dans le monde diplomatique. Un apport considérable qui pourrait lui permettre d’écorcher l’image de Macky, avec la question du troisième mandat, sur le plan international. Ce duo serait très problématique pour Macky Sall et son régime.

Pour avoir le maximum de chances, Aminata doit se lancer dans une vaste conquête. Non seulement, elle doit rehausser son image du côté de l’opposition. Mais elle doit aussi réussir à avoir autour d’elle tous les frustrés de Benno comme Abdoulaye Baldé. L’ancien maire de Ziguinchor serait un bon atout pour Mimi Touré dans le Sud du pays. Et son statut de femme lui donne un grand avantage. Car Macky aura tout le mal du monde à la neutraliser sur le plan judiciaire…

Alors, Benno doit se préparer à toute éventualité. Même si Mimi Touré est rejetée par une partie de l’opposition, elle a tout ce qu’il faut pour faire des dégâts dans le régime en place. La venue d’Aminata Touré sera un grand apport dans la lutte contre Macky Sall et son régime.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire