Ultimate magazine theme for WordPress.

Un grand chef de parti est devenu fou…il a mal utilisé le saint Coran

Un chef de parti présent sur cette photo est victime de démence
1

Que se passe-t-il encore dans le pays de Gorgui Wade ? Des infos « graves » circulent sur un chef de parti qui serait devenu « gaga ». Après les infos sur Karim Wade qui auraient été aperçu dans un pays non loin du Sénégal ou qui aurait pris comme femme la « nounou de ses enfants (nous y reviendrons), c’est au tour d’un chef de parti d’être le sujet principal des grands salons de luxe ou les hommes forts de ce pays se cachent pour prendre leurs apéros…

Le Sénégal est un petit pays et tout se sait. Même si vous êtes le seul à détenir un secret, vous allez vous trahir vous-même car toutes langues se délient sur les oreillers (suivez mon regard). Et ce secret qu’un parti gardait jalousement entre trois responsables vient d’être éventré. C’est un grand chef de parti qui aime s’inspirer du Coran qui aurait pété un câble. Les mauvaises langues disent qu’il serait devenu complètement fou. Mais les langues modérées avancent qu’il serait victime de folie passagère.

Et c’est cette dernière version qui est la mieux partagée dans les salons de luxe de Dakar qui se trouvent sur les corniches. « Le grand patron politique peut être normal toute une demi-journée. Et dans l’autre demi-journée, il commence à tenir des propos incohérents. Il passe carrément du coq à l’âne. Vous parlez de politique…et lui, il saute sur un autre sujet qui n’a rien à voir avec la discussion. Avec des amnésies fréquentes. Et ça, ça s’appelle la démence » nous dit un membre de sa sécurité qui a démissionné.

Cet homme politique se fait actuellement rare sur son lieu de travail qui est n’est pas loin de la présidence. Et même dans les médias, le monsieur ne passe plus. Sa famille a peur de le laisser à la merci des médias qui vont tout de suite déceler des anomalies. Sa famille politique ne l’a pas vu depuis plus d’un an. Ses réunions se tiennent avec une équipe restreinte sous l’œil avisé de son épouse et de son fils aîné.

Le président Macky Sall est au courant. Quelques hommes politiques sont aussi au parfum de cette histoire de folie d’un homme politique. Mais cette fois, le bruit court dans les restaurants et dans les salons privés des grands hôtels. Et ce qui se dit est impressionnant : le monsieur a trop forcé dans ses prières et a fait des retraites spirituelles qui ont affecté son mental. Et tout ceci, combiné avec le manque d’argent et les dettes qui s’accumulent, notre politicien a pété le câble de la raison.

Trouvez le chef de parti qui aime s’inspirer des versets du coran pour éconduire ses adversaires ; Il aime un hôtel de luxe dont il est membre. Il n’est ni franc maçon ni rosicrucien. Et il n’est pas polygame. Sinon il ne l’est plus. Il aimait réaliser les rêves d’un pape…de la politique. Et aujourd’hui, il est président de parti, président d’institution et veut à tout prix être président du Sénégal même si Macky lui a ravi le titre prestigieux de quatrième président du Sénégal.

La rédaction de xibaaru

Afficher les commentaires (1)