Ultimate magazine theme for WordPress.

Un pasteur condamné à 10 ans de prison…C’était un…

0

Un pasteur d’une église évangélique de Williamsville à Abidjan a été condamné à 10 ans de prison ferme à Guiglo le mardi 26 avril. La raison, le prétendu homme religieux serait en réalité un malfrat.

Un pasteur malfrat a terminé sa course dans les filets de la justice. Accusé pour faux et usage de faux, usurpation de titre et détention illégale d’armes à feu et de munitions de la première et cinquième catégorie, il a été condamné à une peine de 10 ans de prison ferme suivi d’une amende de 5 millions de Francs CFA.

Le verdict a été donné par la section de tribunal de Guiglo, une ville de l’ouest de la Côte d’Ivoire. Il a été transféré à la maison d’arrêt et de correction de Man, également à l’ouest. Son arrestation a eu lieu le jeudi 14 avril 2022, aux environs de 9 h, à la sortie de la ville de Duekoué sur l’axe de Daloa.

Le présumé pasteur a été interpellé en compagnie de son chauffeur mécanicien par les agents de la police anti-drogue en service au corridor à la sortie de la ville de Duekoué. Ils étaient à bord d’un véhicule personnel de type 4×4 immatriculé 2874 C A 01.

S’étant présenté aux agents comme adjudant-major garde pénitentiaire avec une carte professionnelle des services pénitentiaires en bonne et due forme, le présumé pasteur avait l’air assez suspect. Ce qui a forcé les agents de procéder à une fouille assez rigoureuse.

Cette fouille a permis de saisir 2 pistolets automatiques, des tenues militaires, 105 munitions, une paire de ranger, 11 portables, des walky-talkies, une carte professionnelle de pasteur et la somme de plus d’un million de Francs CFA.

pasteur

Il a été mis aux arrêts en même temps que son chauffeur et ont été conduits devant le parquet du tribunal de Guiglo. À la barre de la section de tribunal de Guiglo, le révérend pasteur a reconnu détenir illégalement les armes et usurper d’une fausse identité.

Quant à son chauffeur mécanicien, le parquet n’a rien…Lire la suite ici

laissez un commentaire