Une famille noire adopte un enfant blanc…et c’est la cata ! (photos)

UNE AFRO-AMÉRICAINE QUI A ADOPTÉ UN BÉBÉ BLANC PARLE DE SES DIFFICULTÉS AVEC SES VOISINS ET LA POLICE (PHOTOS)

Keia Jones-Baldwin et son mari Richardro, un couple afro-américain, ont adopté leur quatrième enfant, Princeton, âgé de deux ans.

Keia a récemment partagé son expérience en tant qu’Afro-américaine ayant adopté un bébé d’une autre race. Elle a été interpellée par la police plusieurs fois et accusée d’enlèvement.

Le mois dernier, Keia conduisait avec Princeton quand elle a dû s’arrêter devant une maison à cause d’une crevaison. Elle a frappé à la porte pour pouvoir expliquer à l’homme pourquoi elle était coincée dans sa propriété. Mais alors, l’homme « a appelé la police et a dit que j’avais volé une voiture et enlevé le bébé », a confié la jeune maman au journal Today.

Keia affirme qu’avant cela, la police avait également été appelée à la rescousse alors que leur famille était en vacances au Tennessee. Ils étaient en train de faire une « séance photo » lorsque la photographe est devenue plutôt bizarre.

« La fille derrière l’appareil photo disparaissait et revenait ensuite », a déclaré Keia. Finalement, elle a demandé : « C’est votre bébé ? Je lui ai répondu que oui. Puis elle a dit : « J’ai pris une photo de ce bébé avec sa famille il y a deux semaines. »

famille

Les autorités sont venues au bout de quelques minutes et ont demandé à Keia de présenter des documents de garde ainsi qu’une lettre prouvant qu’elle avait l’autorisation de voyager avec son bébé.

famille

Par le biais de sa page Facebook, Raising Cultures, Keia partage ses expériences pour inspirer les autres.

« Les gens nous regarde toujours », a déclaré Keia. « On me demande souvent si je suis la baby-sitter de Princeton… On me dit : « Pourquoi ne l’avez-vous pas laissé rester avec une famille de sa race ? »

De plus, Keia affirme qu’elle n’avait pas prévu d’adopter un bébé blanc au départ et qu’elle préférait en fait adopter des enfants plus âgés. Mais quand elle a connu Princeton, qui était alors un bébé d’un kilo né d’une mère toxicomane, elle « s’est liée à lui si rapidement. »

Princeton devait rester avec sa famille pendant trois mois seulement. Mais le mois dernier, Keia et Richardro avaient déjà finalisé son adoption. Princeton a officiellement rejoint la famille et a immédiatement eu des frères et sœurs plus âgés : Zariyah, 15 ans, Karleigh, 16 ans, et Ayden, 8 ans.