URGENT…l’ancien ministre, Thierno Alassane Sall est fauché, son compte bancaire est vide

Ancien ministre : Thierno Alassane Sall fauché tel un rat

L’ancien ministre de l’Energie Thierno Alassane Sall qui vient de publier son ouvrage dans lequel il s’en prend au régime du Président de la République Macky Sall, ne va pas bien. L’ancien ministre serait fauché, tel un rat, nous rapportent des sources. C’est ainsi que même son compte bancaire serait vide.

Tout ceci explique pourquoi, l’ancien ministre de l’Energie Thierno Alassane Sall agit comme le bambin à qui l’on a fini de refuser un bonbon pour le punir, mais qui se met à pleurer de toutes ses forces. Un acte ultime de désespoir ! C’est ce que montre Thierno Alassane Sall qui aurait pu tirer des recettes de la vente de son ouvrage. Malheureusement, il n’a pu obtenir les effets escomptés. Son ouvrage ne se vend pas bien. Malgré tout le tintamarre qui a suivi sa publication, le livre n’est pas bien vendu.

Thierno Alassane Sall est sans ressources et vit dans l’amertume. Si le contrat pétrolier et Gazier avait été attribué à son « candidat » BP COSMOS, l’ancien ministre de l’Energie aurait encaissé des milliards de la part de ses amis. Mais Malheureusement, Macky a vu juste et l’a attribué à TOTAL. Il démissionne et se retrouve dans la liste des chômeurs.

Il ne travaille plus, et contrairement à d’anciens ministres qui trouvent place en devenant consultants, lui peine. De quoi, vit-il ? Pas d’un livre qui malgré tout le bruit fait, ne se vend pas. Selon nos sources, Thierno Alassane Sall serait même accouru auprès d’un ancien collaborateur de l’ex-Président de la République Me Abdoulaye Wade pour solliciter un appui financier.

Triste pour un ancien ministre de la République réduit à une telle existence, qui croit aujourd’hui s’en prendre à tout le monde. Thierno Alassane Sall se mord les doigts et ne pardonne pas au Président de la République Macky Sall, et à l’ancien Premier ministre Boune Abdallah Dionne son limogeage du gouvernement. Thierno Alassane Sall est vraiment dans la misère.

La rédaction de Xibaaru