Yaye Fatou Sarr : « nous sommes heureux d’avoir notre Massalikul Jinaan »

Mon Sénégal que j’aime!

Mon Sénégal que j’aime m’arrache un sourire tous les matins depuis quelques jours et un sourire tous les soirs avec des larmes de joie.

Mon Sénégal que j’aime transcende ethnies, transcende couleurs, transcende religions, transcende querelles politiques, transcende confréries, transcende tant de choses.

Mon Sénégal que j’aime c’est dans un mélange profond et silencieux sauver l’honneur d’un « Gorr » qui a eu la chance d’être entendu, c’est célébré la victoire de la solidarité, de la bonté, de l’ambition.

Le Sénégal que j’aime c’est l’Église, c’est Touba, c’est Kaolack, c’est Tivaoune, c’est Yoff, c’est Ndiassane, c’est Thiénéba, c’est Nimzat…

Le Sénégal que j’aime c’est mon pays dans lequel dans la diversité la plus grande nous nous aimons, nous nous chérissons, nous nous battons pour notre pays…

Sénégal, ce pays dans lequel moi jeune femme de l’ACT, membre du CRD j’ai des amis à l’APR, au PS, à AGIR…

Mon Sénégal, c’est ce pays dans lequel tous ensemble nous sommes heureux d’avoir notre Massalikul Jinaan.

Alhamdoullillah!

Yaye Fatou Sarr