A l’aéroport, elle est arrêtée avec un bébé dans son sac à main

Une femme a été empêchée de prendre l’avion par la police. Elle tentait en effet de transporter un bébé dans son bagage à main.

A l’aéroport international de Manille, aux Philippines, les services de l’immigration ont fait une découverte assez particulière aux alentours de 6h20 du matin. Ils ont en effet empêché une touriste américaine de prendre l’avion après avoir découvert que celle-ci transportait un bébé dans son sac à main, révèle 20 Minutes.

La découverte a été effectuée aux alentours de la porte d’embarquement. La voyageuse a été interpellée et placée en détention.

Bébé dans un sac à main : le nourrisson était âgé de seulement six jours

La femme voyageait apparemment seule et n’avait présenté que son passeport personnel à la douane. « Elle n’avait aucun document de voyage pour le bébé », a déclaré le porte-parole de la police philippine. Les policiers avaient été intrigués par la taille disproportionnée de son bagage à main. Le nourrisson est âgé de seulement six jours.

Âgée de 43 ans, la femme a déclaré qu’elle était la tante de l’enfant, sans pour autant fournir une preuve d’un quelconque lien de parenté. Une enquête a été ouverte et confiée à la division anti-traite humaine du Bureau national des enquêtes des Philippines. La quadragénaire risque la prison à perpétuité.

Selon les enquêteurs, le nourrisson serait né d’une mère philippine vivant dans le sud du pays. Cette femme aurait été retrouvée par la police. Les conditions exactes dans lesquelles l’Américaine a obtenu le nourrisson demeurent pour le moment inconnues. La vente d’enfants à des touristes fortunés est néanmoins une pratique courante dans les pays du tiers-monde, selon un rapport des Nations-Unies.