Ultimate magazine theme for WordPress.

Abdoulaye Bathily sur les évènements de Mars : « On va vers le chaos si… »

0

La non-application des conclusions des Assises nationales par le régime de Macky Sall a laissé un goût amer à bon nombre de ceux qui avaient participé à ce grand rendez-vous. Samedi dernier encore, lors d’un panel consacré à l’engagement politique et citoyen de Amadou Makhtar Mbow, dans le cadre de la célébration de son centenaire, il a été beaucoup question de ces Assises.

Lors de cette rencontre, Abdoulaye Bathily est revenu sur les évènements qui ont secoué le Sénégal en mars dernier. « Il y avait un esprit Assises nationales qui était né, et qui a insufflé pratiquement toutes les dynamiques politiques et sociales jusque dans les coins les plus reculés, au-delà des partis politiques. J’ai fait près de 60 ans de vie politique dans ce pays, mais je n’ai jamais vu un processus comme ça. Aucun parti, aucune organisation, n’en a produit de semblable. On parle d’émergence. De ceci, de cela ; de beaucoup de programmes. Je relis toujours le document des assises dans ma bibliothèque. Fondamentalement, il y a un déni. On a même dit que les assises ce n’est ni la Bible ni le Coran mais avec les événements de mars dernier, on peut dire qu’on est revenu à la case départ ou même avant la case départ », a dit l’ancien Secrétaire général de la Ligue démocratique.

Abdoulaye Bathily se veut formel : « On va vers l’inconnu, vers le chaos, si on n’engage pas le processus qui a conduit aux Assises nationales. Aujourd’hui, toutes les décisions sont prises par l’exécutif. Par exemple, nous allons à des élections qui vont encore être des élections de contentieux alors que toutes ces questions ont été déjà réglées par les Assises », a déclaré l’ancien secrétaire du LD.

Laisser un commentaire