Ultimate magazine theme for WordPress.

Abdoulaye Diop, le ministre de la Com’ qui méprise la…presse

0

Abdoulaye Diop…un ministre « taiseux » qui ne se soucie pas de la presse

Le ministre de la Culture et de la Communication fait partie des ministres les plus aphones du gouvernement de Macky Sall. Abdoulaye Diop, pour ne pas le nommer, n’est pas trop bavard pour une personne chargée du secteur de la communication et de la culture d’un pays. Un silence constaté par la quasi-totalité des sénégalais qui ne le connaissent même pas. Les journalistes de leur côté se sentent orphelins de leur ministre de tutelle. Les acteurs de la presse se demandent même s’il n’a pas un problème avec ce secteur.

Les sénégalais sont unanimes : « Abdoulaye Diop est le ministre le plus “taiseux“ du gouvernement ». Le ministre de la culture et de la communication est très distant vis-à-vis des médias. Les rares fois où l’on aperçoit Abdoulaye Diop, c’est lorsqu’il honore une activité culturelle à laquelle il est invité. Sinon il est quasi inexistant. Le chargé du secteur de la communication ne semble pas être à l’aise avec les sorties publiques. Des sorties qu’il accorde pour la plupart du temps aux acteurs de la culture en laissant sur la touche les autres. Et parfois, c’est même son staff qui le représente pour que son absence ne se sente pas.

Le ministre de la culture et de la communication n’est pas connu du grand public. Abdoulaye Diop est étranger à la majorité des sénégalais. Personne ne peut mettre un nom sur son visage tellement qu’il est méconnu. Dans le secteur de la presse, Abdoulaye Diop communément appelé « Laye » est un véritable étranger. La majorité des journalistes ignorent qu’il est leur ministre de tutelle. Ce dernier est plus préoccupé par les acteurs culturels qui d’ailleurs, le voient rarement.

Abdoulaye Diop ne se soucie pas de la presse

Le ministre de la communication était « absent » durant les évènements de mars dernier. Personne n’a aperçu Abdoulaye Diop. Pendant que la presse était attaquée lors de ces évènements qui ont fait plus de douze (12) morts, les journalistes se sont sentis orphelins. Celui qui devait être à leur côté pendant ses moments de guérilla urbaine, les a royalement ignorés. Des maisons de presse étaient attaquées et des journalistes blessés sans qu’il ne pipe mot.

Une chose est sûre, Abdoulaye Diop ne se soucie guère de la corporation et tous les acteurs de la presse sont de cette avis. Lors de la journée internationale de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai 2021 devant le siège de son ministère, il n’est même pas venu honorer les professionnels des médias de sa présence. En lieu et place, il a envoyé son directeur de la communication, Ousseynou Dieng qui a « sauvé » l’honneur.

« Le ministre de la culture ne se préoccupe pas de la presse ni des professionnels des médias. Je pense qu’il se considère ministre de la culture. Il devait tenir des rencontres avec nous acteurs de la presse », se désolait Maimouna Ndour Faye lors du sit-in tenu devant le ministère dirigé par Abdoulaye Diop.

Le président Macky Sall doit forcer son ministre Abdoulaye Diop à sortir de son silence et se rapprocher davantage des acteurs de la presse.

Aliou Niakaar Ngom

Laisser un commentaire