Aby Ndour entre Burn out, Buzz…et suicide

Pour faire du buzz ? : Aby Ndour réapparait

Cela fait longtemps qu’elle ne s’affirmait plus. Elle, c’est naturellement Aby Ndour, la chanteuse, politicienne et petite-sœur de Youssou Ndour. Elle adore se faire distinguer. Il y a quelques jours, elle avait adressé via Instagram, un mystérieux message que certains assimilaient d’adieu. Dans la vidéo postée à l’occasion, Aby Ndour donnait l’impression d’un zombie. Assurément, elle sait jouer à merveille son rôle et peut-être excellente dans sa communication. Sa sortie ne voulait-elle pas cacher un burn out ?

Déchéance décadence

aby
Le dernier message d’Aby Ndour est-il un appel au suicide ?

Et quelques jours après ce message, elle réapparaît dans une forme mélancolique, avec un visage bouffi comme si elle sortait de réanimation. Et elle fait une vidéo de 42 minutes dans lequel elle sanglote, pleure et attaque…

Offensive de dernière minute

La chanteuse accuse Pierre Goudiaby Atépa avec qui elle est en désaccord à propos de l’installation d’une buvette sur la corniche, de lui avoir fait des propositions indécentes. En gros, elle accuse, l’architecte, homme d’affaires de harcèlement sexuel. Comme ça, elle se retrouve sur le devant de la scène.

Se voulant plus précise, la sœur de Youssou affirme que pour atteindre son but, Pierre Goudiaby Atépa lui a fait miroiter un tas de choses, allant jusqu’à lui proposer de lui offrir un appartement ainsi que le restaurant situé sur la Porte du millénaire. Elle soutient avoir reçu des appels téléphoniques allant dans ce sens et provenant de l’architecte, homme d’affaires.

Comme on peut s’y attendre, Pierre Goudiaby Atépa réfute de telles accusations. Le mal est déjà fait. Ce dernier, pour laver son honneur déclare qu’il va porter l’affaire au niveau de la justice. Un autre feuilleton judiciaire si Pierre Goudiaby Atépa va jusqu’au bout de sa menace. Plein d’ironies, il affirme qu’il va offrir quatre miroirs à la chanteuse qui à ses yeux ne serait « pas intelligente ».

Le duel risque d’être épique. La chanteuse ne va jeter si facilement l’éponge d’autant que l’occasion lui est offerte de se mettre au-devant de la scène. A la guerre, comme à la guerre…

La rédaction de Xibaaru