Affaire Batiplus : Adama Gaye écrit au Khalife général des Mourides

Au Khalife des mourides
Mes respects renouvelés pour commencer. Je suis aussi convaincu que votre sagesse vous a déjà permis de saisir la raison pour laquelle des gens commettent des fraudes et viennent chercher refuge à Touba.
C’est le cas des Farès. Ce matin, je supplie, a travers vous, mes parents de Touba de ne pas tomber dans le piège de la victimisation qui leur est tendu par les Farès et acolytes, comme Malick SALL. Poursuivis par le FBI et le Mossad, qui n’agissent pas sans preuves, ce sont des faussaires impliqués dans le financement du terrorisme au Moyen Orient, dans le détournement à milliards des recettes fiscales du Sénégal et, donc, dans le blanchiment d’argent tiré de la corruption.
Il faut s’éloigner d’eux comme d’une peste associée au coronavirus.
Le mouridisme, force économique en plus d’être un lien spirituel a laquelle s’identifient des millions de sénégalais, ne gagne rien à accorder quelque semblant de clémence à de tels ripoux.
Meme les recevoir, comme hier, en compagnie d’un Abdoulaye Mbaye Pekh, ce triste larbin de tous les pouvoirs, un cynique sire dont le mouridisme laisse à désirer, ne peut que porter préjudice à l’image de notre confrérie. Tous les mourides doivent faire barrage à ces êtres indignes d’associer leur réputation sulfureuse à notre confrérie. Ils la souillent.
Ces prédateurs et leurs amis, ennemis de l’intérieur, doivent être évincés du cercle restreint du guide du mouridisme: la plupart n’y viennent ou n’y végètent que pour poursuivre des intérêts privés si ce n’est pour échapper à la sanction qu’ils encourent face à la justice. Touba ne doit pas être un repaire, un sanctuaire pour les ennemis du droit et donc du mouridisme authentique.
Je salue avec ces mots notre Khalife général et lui transmets ici mon opinion.
Avec mon respect profond et le souvenir pérenne d’une relation aussi bien familiale que de soumission à la foi musulmane qui encadre le mouridisme.
J’espère que ce message lui sera transmis.
Adama Gaye Le Caire 14 juin 2020
Ps: Si Amadou LY ose rejeter l’offre de rachat, déjà trop généreuse, des parts d’Akilee, pour qu’elle devienne partie intégrante de la Senelec, c’est qu’il tient Makhtar CISSE, et qui sait Macky himself, parce qu’ils sont mouillés dans le deal de 187 milliards cfa qui lui a été illégalement conférés via un contrat léonin.
Que ce soit clair: nous remettrons en question ce deal et tous ceux qui sont mouillés seront traqués et punis.