Aliou Sall sort de l’ombre et étale ses ambitions politiques

Le président de l'AMS fait une rentrée très remarquée à la rencontre entre les maires et le chef de l'Etat

Revoila Aliou Sall ! Finalement disculpé après des années de soupçon, le frère du président Macky Sall est sorti de l’ombre. Dans un entretien avec Jeune Afrique il est revenu sur ses ambition nationales.

Aliou Sall rêve de rester en politique le plus longtemps possible. Tout en demeurant loyal à son frère. « Je ne serai pas candidat pour lui succéder, mais je ne veux pas insulter l’avenir. En politique, il est dangereux de vouloir sauter les étapes », lit-on dans le long entretien accordé à Jeune Afrique.

Le frère du Président est revenu sur les révélation de la BBC, qu’il qualifie de « tissu de mensonges ». « Je ne pouvais pas me payer les services d’avocats à Londres », a révélé Aliou Sall. Qui s’est blanchi dans l’affaire des pots-de-vin qu’il aurait perçus en jouant l’intermédiaire auprès de Timis. Et selon lui les versements reçus par Agritrans « n’existent tout simplement pas ».

Aliou Sall a aussi emporter dans son tourbillon Abdoul Mbaye. « Depuis qu’il a quitté le gouvernement de Macky Sall, ce banquier (Abdoul Mbaye) réclame plus de transparence sur l’affaire Petro-Tim – un « scandale innommable », à l’en croire. Il a d’ailleurs lui-même déposé plainte, mais la procédure est « au point mort », a-t-il lancé.

laissez un commentaire